News - Électronique

Un petit pas pour l'Homme, un grand pas pour la DCC

Électronique | Aucun commentaire
J'ai été poké par mmu_man sur Mastodon concernant une nouvelle vidéo de TDNC à propos de la DCC, la première m'avait fait marrer. :)



En fait elle est en rapport avec celle-ci du Dr. DCC (DCC Museum) qui présente un PCB de substitution pour la PW03.



Je m'attendais bien à ce qu'un jour quelqu'un le referait ce PCB. Mais attention, le problème des DCC900 (et de ses clones) peut se situer également dans les têtes et dans les circuits intégrés TDA1316 et 1317 qu'il faut transplanter sur cette carte toute neuve, d'où le fait de les tester avant, chose expliquée par bibi en 2014. Dr. DCC avait expliqué la même chose en 2020 en citant mon nom, ça a du lui faire mal après tant d'années d'ostracisation de ma pomme. :lol

Bref tant mieux que cela progresse, mais attention cela ne règle pas tout. Comme TDNC le dit, nous sommes toujours loin pour que le quidam puisse réparer une DCC900 sur le coin de table de sa cuisine en une heure, c'est un gros travail de restauration dont la réussite n'est pas assurée. Cette carte apportera un meilleur taux de succès et un process plus facile pour qui s'y collera. D'ailleurs Ralf indique bien qu'il y a risque de rechute dans l'acharnement thérapeutique à restaurer la PW03 d'origine. Donc se méfier des vendeurs des platines "révisées" sur le bon coin --> ils ne peuvent rien vous garantir à moyen/long terme (00:45).

Citation :
Sometimes we are able to restore it, but a lot of time the problems come back because the leaking acid of these capacitors in the end will keep destroying thoses boards.




Ce n'est pas faute d'avoir écrit tout cela ici même il y a quelques années. Si vous voulez tester de la DCC éloignez-vous de ce modèle et se rabattre sur d'autres. Qui eux aussi ont leurs problèmes mais essentiellement mécaniques plus "simples" à résoudre. La DCC900, qui s'y frotte, s'y pique. Dernière chose à l'issue de cette seconde vidéo de TDNC, gare à la simplification du story stelling (& happy ending) car on nous ne montre pas l'absence d'erreurs dans le mode service à la fin (chose pourtant faite en début de vidéo). Pas l'ombre d'un compteur de temps stable en lecture DCC non plus (juste le compte-tour).

J'en termine avec quelques images de mes modèles portables. Whaka sur Laserdisc Plaza m'avait mis en garde contre des condensateurs électrolytiques (encore eux !) qui fuient dans les siens. Du coup je surveille les miens régulièrement. Bilan : toujours aucun condo qui coule sur les cinq en ma possession. Rien de remplacé à part évidemment la traditionnelle courroie.

01 02
03 04
05 06
07 08

12VHPWR : tout et son contraire

Électronique | 17 Commentaires
Mise à jour du 23/11



Bon et bien voilà, la principale raison du pourquoi les lamelles du 12VHPWR ne font pas bien contact et que ça fond, vient du fait que le connecteur était tout simplement mal branché = el famoso "user error" déjà évoqué. D'ailleurs les French Hardware n'avaient pas eu de souci. GN rappelle que potentiellement n'importe quel cordon de n'importe quelle marque peut fondre s'il est mal branché. GN évoque aussi une possible contamination par des FOD (Foreign Object Debris), donc un problème de finition/propreté dans la qualité des cordons livrés (évoqué aussi). N'ayant pas le connecteur en question sous la main je ne peux de juger et m'en rendre compte par le toucher, visiblement le coté idiot-proof n'a pas été bien pensé. Donc le niveau de PEBKACitude des victimes serait à relativiser. Une pensée pour ceux qui se sont fait piéger par leurs biais cognitifs, les "je vous l'avez dit" ou encore les histoires d'autoroutes et de départementales.

Conclusion : si erreur il y a, c'est que le connecteur est mal ficelé pour assurer un raccord solide qui peut dérouter certaines personnes (visiblement <0.1%), pas qu'il soit mal dimensionné pour le courant qui doit y transiter dedans, nuance.
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Le sujet fait couler beaucoup d'encre depuis quelques jours concernant ce connecteur 12VHPWR et les RTX4090 qui "brûlent". Entre les youtubeurs putaclic, "OMG ça brûle" et les autres qui sont dans une réserve trop timorée parce que cela ne concerne que quelques cas. Qu'en penser ? Alors on fait passer trop d'ampères par broche ou pas ?

Un certain Igor aurait trouvé l'explication de ces fontes. Chose reprise par JayzTwoCents et quelques autres. Malheureusement les choses ne sont pas aussi simples. Gamers Nexus est arrivé avec ses gros sabots et ne pense pas la même chose. L'explication la plus plausible selon moi (hors mauvais branchement du cordon = user error) est celle avancée par Rosh Fisher mise en lumière par Buildzoid (Actually Hardcore Overclocking).



Selon moi le souci proviendrait plutôt dans cet écartement des lamelles de la prise femelle. C'est là que le contact se ferait mal (zone rouge), puisque c'est là que ça fond, d'après les différentes images du net que l'on peut trouver. Et non pas 2cm plus loin en amont (zone verte).



Ces lamelles sont visiblement de piètre qualité et n'auraient pas la forme nécessaire pour bien épouser la broche mâle (pin), ce qui causerait un jeu, une mauvaise connexion, une résistance et donc de la chauffe à cet endroit précis. Cela serait en effet provoqué lorsque le câble serait fortement plié : ce qui expliquerait que sur les photos du net ce sont les broches aux extrémités (1 et 6 - gauche-droite) qui sont les plus fondues.

Même si sur pas mal de points il a raison, pas trop d'accord avec Goodwin qui attaque hâtivement la norme PCIE alors que ce n'est clairement pas la root cause puisqu'au moins 3 youtubeurs ont réalisé des tests poussés sans jamais arriver à faire fondre ce truc.



Si la norme du connecteur 12VHPWR était réellement le problème, la fonte serait SUR TOUTES LES CARTES or ce n'est pas le cas. Si le connecteur était foireux n'importe quel possesseur qui pousserai à fond quelques heures sa 4090 arriverait à le faire fondre, CQFD.

Bref pour résumer :
  • Le problème est uniquement dans le câble (femelle) et non pas coté carte (PCB - connecteur mâle).
  • Le problème se situe dans les broches au sein du connecteur et non pas 2cm plus loin au niveau des fils soudés comme l'affirme Igor (là où ça fond vraiment).
  • Le problème provient de la qualité de fabrication des cordons fournis, pas de la norme PCIE elle-même.
  • Il existe au moins deux versions de l'adaptateur fourni par nVidia, d’où le fait que Gamers Nexus ne puisse faire aucune conclusion.
  • Oui c'est anormal pour une carte achetée 1500-2000€ qu'elle soit fournie avec un adaptateur Wish à 2€. Foutage de gueule total.
  • Et enfin nVidia devra assumer ce bad buzz auprès de ses clients à cause de la merdouille d'adaptateur qu'a fabriqué un de ses sous-traitants (manque contrôle qualité).


Quant au fait qu'AMD ne l'utilise pas, c'est un choix technique de la sagesse : s'appuyer sur quelque chose que l'on connaît déjà et qui marche bien plutôt que de tenter le diable avec un truc nouveau. Le 12VHPWR étant plus difficile à implémenter puisque cela réclame des cordons plus qualitatifs.

Lissajous

Électronique | 2 Commentaires
Même si on peut faire des figures très intéressantes, pour ma part je m'en sers uniquement pour les gains des appareils CD en suivant la procédure du SM. Quelques images des réglages sur mon Pioneer CAC-V180M (toujours vivant) avec mon vieil Hameg.
1 2 3
4 5 6