Articles - Hi-Fi / Audio

Les petits potentiomètres - partie 2 (molette AMS)

  |   170  |  Poster commentaire  |  Hi-Fi / Audio
Cette fois on s'attaque à un autre problème rencontré souvent sur les platines MD (ou autre) : la molette jog de sélection des plages, dite "AMS" chez Sony. Avec le temps elle dévient erratique. Derrière le bouton en plastique, ce ne sont pas à proprement parler des potentiomètres mais des encodeurs. Ils ne fonctionnent pas à base de pistes résistives pour affaiblir un signal mais par contact franc ouvert/fermé (0 ou 1).

Et bonne nouvelle, on peut les réparer de la même manière que les potentiomètres rotatifs vus précédemment. La seule condition c'est de pouvoir les ouvrir. Profitons de la restauration de cette MDS-JE500 qui a justement ce problème pour expliquer tout ça. Voici le bouton malade.

Comme je l'avais dit dans la première partie, certains sont faciles à ouvrir, les lamelles de fermeture peuvent s'écarter et être resserrées avec une pince.


Le montage du bouton AMS est plus complexe mais le principe est le même avec des pattes métalliques repliées.


Avec un tournevis fin on écarte...

La base (en vert à gauche) comporte le bouton poussoir et les petites lamelles qui viennent faire contact avec la roue.

On remarque que la roue à sa surface sale. Un petit nettoyage à l'alcool isopropylique s'impose.

Dans le chassis en métal, une petite languette turquoise est montée sur une lamelle métallique, elle bute sur le pourtour de la roue noire qui a des bosses. Cela sert à marquer les crans (au toucher et les entendre).

On peut mettre deux graisses dans un potar. La première est à appliquer coté contacts pour lubrifier et protéger (expliqué dans la partie 1 avec la DFG-213 par exemple). La seconde sert de frein pour régler la force nécessaire lors de sa rotation, on peut rajouter de la graisse silicone ou en mettre une autre plus dure pour le ralentir un peu coté axe, comme montré ci-dessous. Les potars ne doivent pas être à la fois ni trop facile (lâches) ni trop dur à tourner, il y a un juste milieu à trouver.

On referme (comme on peut) et on teste :