News - Informatique

Combien de passes avec Memtest86 ?

le dans Informatique - 8 Commentaires
Combien de passes avec Memtest86 ?
J'ai reçu une question assez intéressante d'un viewer dans les commentaires Youtube :



Rholalalalala le sujet à gros troll velu où comme d'habitude tout le monde a raison. Le propre a tout vide technique qui n'a pas de réponse scientifique permettant d'arrêter un consensus général. :)

Avec overclocking : une nuit (vérification de stabilité su support des timings). Et encore cela reste empirique.
Sans overclocking : une seule passe suffit (juste pour vérifier que toute le RAM est bonne) dans des conditions normales comme c'est indiqué dans le logiciel lui-même qui propose de sortir par la touche "Echap" dès la première boucle valide. ^^



http://hcidesign.com/memtest/manual.html
https://superuser.com/questions/547822/how-many-passes-are-enough-with-memtest/547902

Certains sur les forums, tutoriels et autres vidéos préconisent systématiquement plusieurs passes ou raisonnent même en temps (2 heures, 8 heures, 24 heures, etc...). Si en effet chez certains Memtest détecte une erreur mémoire seulement au bout de la 3-4-5-6-énième passe c'est que le problème ne vient pas du module mémoire lui-même (la barrette) qui a bien réussi au moins la première. Puisque toutes ces cellules (transistors + condensateurs) sont viables sur tous les patterns. C'est en réalité souvent un facteur exogène. Je crois d'ailleurs que toutes les barrettes sont testées en sortie d'usine et que le taux de "dégradation" des cellules dans le temps doit être très faible.

La cause pourrait provenir par exemple d'une instabilité de l'alimentation (ripple), d'une soudure faiblarde quelque part (slot de la carte mère tordu/abimé) ou encore d'un mauvais refroidissement (trop chaud). Air chaud dont je me suis justement servi pour faire dérailler volontairement une barrette de RAM lors de la vidéo du 1er avril 2016.

Donc à la base le module mémoire n'est pas réellement "la cause". Certes le but au final est de tester SA RAM dans CETTE situation dans SA machine. Mais une fois les erreurs à l'écran vous ne saurez pas ce qui a provoqué l'erreur pour autant. :) Donc pas la peine de faire 36 passes, cela ne sert à rien en usage normal.

eBay : la mémoire à ...

le dans Informatique - 2 Commentaires
eBay : la mémoire à ...
Vu sur une boutique eBay. Désolé mais c'était plus fort que moi. :lol Oui je m'amuse de peu...



Ne pas confondre bits et bites SVP. Cela n'a rien à voir. :D

Les Mac pour les nuls (moi avec)

le dans Informatique - 2 Commentaires
Les Mac pour les nuls (moi avec)
Si comme moi vous avez toujours baigné dans l'univers PC que se soit à la maison ou au travail (professionnel), il est fort probable que l'univers Apple vous apparaisse comme quelque chose d'obscur. Au total j'ai du manipuler MacOS peut-être cinq minutes à tout casser dans ma vie. Normal puisque quand on sait se dépatouiller à la fois avec Windows et qu'on touche à Linux, on peut déjà quasiment tout faire. De plus les machines Apple étant pécuniairement moins accessibles..., cela fait que durant toutes ces années je n'en ai jamais ressenti le besoin, on peut faire sans. Par contre c'est un peu frustrant car cela prive de tout en pan de connaissances informatiques sur la firme Apple qui a pris une grande part du marché IT aujourd'hui. Si comme moi vous êtes "à la bourre" sur le sujet, Canard PC Hardware a sorti un numéro spécial Mac que je vous conseille de vous procurer. En plus de lire un peu Wikipedia.



On m'a également plusieurs fois suggérer de monter un Hackintosh, bien que je connaissais le concept déjà à l'époque, si pour le défi technique hardcore j'aurais dis pourquoi pas, hélas cela semble être devenu tellement mainstream, beaucoup de tutoriels là dessus sur le net et Youtube. Au final je ne l'ai jamais fait n'en voyant pas vraiment l'utilité. Je dirai que c'est pour ceux qui ont absolument besoin d'utiliser des logiciels du monde Apple du genre FinalCut Pro.

Après la lecture du magazine j'en sais un peu mieux et au final ce n'est pas trop différent de l'univers PC sur certains points. Premièrement on observe des problèmes de fiabilité de certains composants dû à la surchauffe en raison d'une forte intégration (merci le design). Comme les cartes HDG coté PC. Des modèles sont carrément à éviter, au prix où ça coutait à l'époque ça devait faire quand même mal au cul aux propriétaires. Rajoutez à cela des cartes au format propriétaire. Des soucis d'évolutivité niveau mémoire, bref comme vous le saviez déjà, ce n'est pas aussi flexible qu'un PC assemblé. Deuxièmement on découvre un MacOS qui au fil de l'eau ne s'installe pas sur tous les Mac anciens selon les millésimes (générations CPU), comme Windows 10 pour les CPU sans NXbit. Quoi ? Moi je croyais que le monde Mac était simple, sans prise de tête et que c'était un monde joyeux. Et bien en fait pas tant que cela visiblement.

On retrouve également un très bon résumé de la petite guéguerre des pro-Apple contre les pro-PC. Les uns étant des pigeons qui exhibent leurs machines qui sont des signes extérieurs de richesse, méprisent les pauvres PCistes "Non mais allo quoi, t'es informaticien et tu n'as pas de Mac quoi ? Les autres appartenant à l'élite de la bidouille insultant les Apple de noobs.




Une chose que le magazine a conforté dans mon idée : durant ma scolarité j'ai eu des profs d'informatique qui avaient des Mac, en l’occurrence un maitre de conférence Java en licence et mon prof de Perl en formation initiale, donc pas des débutants quoi. Je me doutais donc à l'époque que si MacOS attirait aussi les pros de l'informatique c'était que certainement il y avait moyen de bidouiller avec. Donc oui le couple machine Mac plus MacOS rassurera le gars qui veut une machine qui fonctionne pour faire ce qu'il veut faire sans se prendre la tête, sans souci technique à la con. D'où le succès d'Apple dans la musique assistée par ordinateur, dans la publication assistée par ordinateur, chez les motion-designers et autres graphistes. Pour autant MacOS reste un système "dé-verrouillable" et on peut faire joujou avec la ligne de commande (Unix) pour les autres.

Voila ce que j'en retiens. Au final de la bonne lecture quoi mais pas sûr que je passe à l'acte d'avoir un Mac. Comme suggéré par d'autres commentateurs sur ma chaîne YT les stations graphiques SPARC type Sun/Oracle avec Solaris m'intriguent plus. C'est un autre univers que j'aurai plus envie d'explorer que le monde Apple (à base de plate-forme x86 déjà vu).