Articles - Console CDI

Fabrication boitier SNEStoCDI (Arduino Nano)

  |   351  |   Commentaires (4)  |  Console CDI
J'ai récemment réparé cette CDI-205.

Tout possesseur de console CDI sait que jouer avec la télécommande IR fournie trouve vite ses limites. Ce n'est pas adapté à tous les usages pour tous les jeux. Il faut donc trouver une manette pour plus d’ergonomie. Manettes qui étaient des accessoires à l'époque sur ces versions de salon donc vendues à part. Je pense que peu de volume a dû être fabriqué. Elles sont rares et donc chères.

https://www.retrorgb.com/philips-cdi-usb-controller-adapter.html


Le créateur du projet en parle lui-même dans sa vidéo Youtube :


Le concept du projet SNEStoCDI est de pouvoir substituer une manette de Super Nintendo à l'originale Philips. Les manettes SNES sont plus rependues, moins chères et copiées par les chinois. Ceci dit je préfère les originales d'occasion. Pour cela il faut un programme et une puce pour faire une passerelle entre les deux mondes. C'est à dire transformer les signaux qui ne sont pas identiques. Une manette SNES n'est pas utilisable telle quelle sur une console CDI avec un convertisseur physique SNES/Mini-DIN 8 broches passif. Il faut donc récupérer les données brutes de la manette d'un coté, fabriquer 3 bytes qui seront à envoyer en UART inversé 7 bits à 1200 bauds coté CDI.

La doc originale Philips en PDF.

Voici le lien du projet sur GitHub : https://github.com/anarterb/SNEStoCDi
Pas besoin de pile, le boîtier est autonome, alimenté par du 5V par le lecteur CDI directement. Il suffit de suivre le schéma donné dans l'image wiring.jpg. J'ai laissé les broches par défaut.

Les connecteurs Mini-DIN se trouvent sur eBay pour quelques euros.

Pareil pour les connecteurs SNES gris. J'ai préféré cette méthode pour garder mon montage générique, la manette peut donc être facilement substituée.

Le montage prototype pour tester. Le cordon noir était un cordon de modem OLITEC série DE-9 à la base. Le connecteur a été retiré dans la version finale.


La LED power reste allumée en permanence, une seconde LED s'active au moment de la transmission du type d'accessoire au branchement (post RESET initialisation).
L'avantage est donc que le boîtier peut donc être branché et débranché à chaud.

Le choix de la vitesse du curseur est tout bonnement excellent. La manette SNES possède plus de touches que les accessoires CDI Philips qui n'ont au maximum que 3 boutons (1, 2 et 1+2).


Certains sont allés plus loin dans l'intégration et ont fait plus joli :

A l'oscilloscope :

A chaque fois 3 bytes doivent être envoyés, ils décrivent l'état de toutes les touches.

Appui sur un bouton simple, l'information n'est envoyée qu'une seule fois lors de l'appui (et relâchement).

En revanche la séquence est renvoyée continuellement pour les boutons du pad directionnel (tant qu'une touche haut-bas-gauche-droite est pressée).