News - Informatique

Mon "setup" de youtuber gamer (non j'LOL)

le dans Informatique - 2 Commentaires
Bon allez sur ce billet, j'active le mode "impertinent". Acidité = 4/5.

Il n'est pas rare de tomber sur Youtube sur des vidéos dites de "présentation de setup". Une vidéo qu'un youtuber fait pour montrer son installation informatique et son bureau. Ça passe par l'unité centrale et son contenu, le double-triple-quadruple écrans, la chaise de bureau type siège baquet, le clavier de gamer et tout et tout...

On y trouve des streamers très connus comme des kikoos de 14 ans qui présentent leur configuration de malade (payée par papa-maman). J'ai dans l'idée de faire une petite vidéo parodique trollesque tellement que ça devient du n'importe quoi. :lol Plus j'en vois et plus ça m'énerve.



Bref la plupart se vantent d'avoir des configs démesurées (i7 et cie...), et tout cela ressemble plus a un concours de quéquette afin de voir qui a la plus grosse qu'autre chose. A mon époque quand quelqu'un s'achetait une Voodoo2 ou une TNT2 toute neuve payée la peau du cul tu ne t'en vantais pas sur le net quoi, au pire auprès des potes au lycée. C'est une des tragédies liées au Web 2.0 et à l’hyper-communication. Et le pire c'est que ça marche. Plus tu montes et tu affiches une config de "guedin" sur YT plus tu as de likes. Voilà où nous en sommes arrivés.

Si certains ont fait du streaming divertissant sur les jeux vidéos (le "gaming") leur métier qui leur assure une bonne source de revenu (Twitch et autres) c'est en effet compréhensible d'avoir des configurations matérielles atteignant plus de 2000 voire 3000 euros car ils s'agit là d'un investissement professionnel. Cela fait partie des "nouveaux métiers". Le problème c'est que c'est un véritable phénomène et que beaucoup de jeunes sont influencés et se mettent maintenant à s’acheter ce genre de configuration, alors qu'un i3 au pire un i5 suffirait largement. C'est du pur mimétisme de base, "moi aussi je veux le must du must, être le meilleur".

Certes le jeu vidéo est une passion et il est normal de vouloir quelque chose de bien pour vivre sa passion mais là ça frise le ridicule. En fait c'est avec Youtube que j'ai vraiment compris que nous ne naissons pas sous la même étoile.

Au final, comme d'habitude n'y voyez pas de jalousie de ma part, même si certains croiraient volontiers le contraire à la lecture de tout ce pavé et c'est fait exprès. ;) Moi au boulot, comme beaucoup d'autres à travers le monde, j'administre des dizaines de serveurs, rackés dans un datacenter, bien plus puissants que pourrait se payer ces "gamers". Avec des baies de disques et des robots de sauvegardes qui contiennent plus que le type qui se vanterait de se construire le plus gros NAS au monde sur Youtube. Désolé mon petit mais à coté d'une solution SAN, ça ne passe pas !

Certains vont me dire que ce n'est pas comparable. Ayant fait des études en informatique j'en ai une vision plus pragmatique et utilitariste que juste l'aspect "ludique" du type lambda. Un PC c'est une machine, c'est un outil. A quoi sert un PC de nos jours ? Facebook, eBay, Youtube, Twitch et des jeux vidéos. Du Minitel ? J'avoue je fais pareil. :lol

Quand je vois que certains particuliers sont prêts à aller s'acheter du Xéon en neuf. Heureusement que Fabien est là pour les en dissuader. Le monde est-il devenu fou ? En parlant de Xéon parlons justement du fail de ce brave David Jones qui a voulu se fabriquer une machine de guerre pour encoder plus rapidement ses vidéos. Il s'avère au final que le codec de son logiciel de montage Sony Vegas castré (Movie Studio) n'arrive pas à exploiter tous les cœurs de sa machine. PEBKAC ! Il y a un moment où la parallélisation atteint ses limites avec les logiciels et matériels grand public.

Un de mes petits serveurs x86 du taf : 2x CPU Intel E5-2643 (4 cœurs / HT), le tout avec 64Go de RAM (quantité de RAM bientôt en standard sur les PC HDG d'ici quelques mois/années) :



832 jours sans reboot pour un autre :



La conclusion est relativement simple : un particulier n'aura jamais la puissance de ce qui se fait dans le monde de l'entreprise, même en x86 et encore je ne parle pas des mainframes IBM POWER8. Les serveurs sont et seront toujours en avance sur le "haut de gamme" mise à disposition des petites gens (moi compris). De plus, la puissance du cloud (Microsoft Azure, AWS, Google Cloud) est maintenant quasi infinie et les systèmes parallélisés et distribués a base de GPU computing (nVidia Tesla) explosent tout. Donc SVP arrêtez de vous la péter sur Youtube avec votre matos, on n'est pas dans du HPC. Entre désolation et rires, je vais me pisser dessus si ça continue.

Envoyer un mail en ligne de commande sous Linux (via Free)

le dans Informatique - Aucun commentaire
Il y a des fois où sous Linux on s'arracherait les cheveux. C'est pour cela d'ailleurs que je n'en ai plus ! Prenons le cas où ou avez un serveur chez vous qui fait de la supervision via des scripts bash (ou sondes nagios), par exemple pour vérifier que votre site n'est pas tombé ou défacé. Vous aimeriez qu'il vous envoie un mail avec la boite aux lettres électronique de votre FAI, en cas de soucis, du genre celle-là : [email protected] Histoire d'avoir une notification sur votre smartphone.

Du coup il faut paramétrer le client mail en ligne de commande Linux (par exemple mutt) pour converser avec le serveur SMTP de Free pour envoyer le mail, comme si vous configureriez Outlook ou Thunderbird. Vous pensez que c'est simple ? Détrompez-vous !

Vous avez trois options :





Sur les forums on déniche difficilement ce qui peut nous aider. Finalement j'ai pu trouver la réponse ici, dans la doc officielle : https://wiki.archlinux.org/index.php/Mutt#SMTP

Ce n'est pas "smtp_pass" qu'il faut utiliser mais les variables "my_user" et "my_pass" pour que l'authentification SASL fonctionne. Entre le temps passé à trouver le bon port, le bon login, la bonne syntaxe et les bonnes variables d’environnement à utiliser, voila j'ai perdu 1 heure. Mais je sais comment envoyer des mails avec mutt pour l'inclure dans mes scripts bash.

Bref, je vous donne la solution toute bête sans se casser les *********. Le mieux étant de se créer un .muttrc dans la HOME de l'utilisateur afin que le logiciel y pioche ses infos (comme .bashrc, .vimrc, etc...) de manière automatique à chaque fois que vous voulez envoyer un mail dans vos scripts et de bien le remplir surtout :

Code BASH :
 
# Chez free :
set smtp_url = "smtps://smtp.free.fr:465/"
set my_user = "LOGIN"
set my_pass = "MOT_DE_PASSE"
set from = "[email protected]"
set realname = "Serveur de la maison"
set ssl_starttls = no
 
#Chez yahoo :
set smtp_url = "smtps:[email protected]@smtp.mail.yahoo.fr:465/"
set smtp_pass = "MOT_DE_PASSE"
set from = "[email protected]"
set realname = "Serveur de la maison"
set ssl_starttls = yes
 


On fait un petit chmod 600 pour que le mot de passe en clair ne soit pas lisible par les autres :

Code BASH :
 
chmod 600 .muttrc
 


Et roule ma poule :

Code BASH :
 
mutt -s "Supervision - Alerte site web" destinataire@fai.tld < fichier.txt