Vous consultez l'article en version imprimable. Voir la version originale.

À propos des vidéos Youtube

Matériel captation vidéo & audio



Camescope



Le caméscope dont je me sers est un Canon Legria HF-G25. Il enregistre à 24 Mbps en 1920x1080 en AVCHD. Il me convient très bien. Acheté 600 euros d'occasion complet. Oui ça fait mal, mais c'est confortable d'avoir du bon matos pour être dans des bonnes conditions : entrée micro stéréo avec niveau réglable, écran tactile, tous réglages manuels possibles, télécommande. C'est très bien pour mon utilisation. Je conserve le pare-soleil en intérieur même si cela sert à rien bien sûr. Il protège la lentille de la poussière et au cas où en cas de catastrophe (chute).

Seuls regrets :






Microphone



Pour le son j'ai un Canon WM-V1. C'est un micro sans fil Bluetooth. L'avantage étant que le son reste neutre quelques soient mes mouvements. Pas besoin d'avoir la tête pile en face d'un microphone à membrane, par contre le rendu est moins intéressant, le son est moins chaud, mais ça peut se rattraper au moment du montage avec l'égaliseur. Pas de fil à trainer derrière soi, on fait ce qu'on veut de ses mains qui sont libres et sans obstacle. Le kit façon "twin towers" est constitué d'un micro et d'un récepteur, sachant que la communication est bi-directionnelle, chose dont je ne me sert pas étant seul. Vous trouverez pleins de vidéos de test sur Youtube.



Un emplacement au format LR3 (AAA) se cache dans chaque boitier. J'ai pris des accus rechargeables car ces machins pompent les piles à une allure phénoménale. Utiliser des alcalines conduit à la ruine. J'utilise des Eneloop ! En moyenne j'en ai pour 3-5 heures d'autonomie avec les accus pleins. Donc faire un roulement et installer des chargées à chaque début de tournage de vidéo pour être sûr. Mon chargeur est un Panasonic BQ-CC17, il a l'avantage d'être lent (les rapides usent les accus plus vite) et il fait partie des modèles dit "intelligents". Panasonic fabrique aussi des modèles basiques, attention à bien choisir.



Bémols :





Le vu-mètre permet de vérifier si le son est toujours bien enregistré :



Il est à noter que le caméscope intègre déjà une fonction "atténuateur automatique", ce qui fait qu'il est nullement nécessaire d'utiliser la fonction de compresseur sur le logiciel de montage. Le son est déjà nivelé correctement lors de la prise.

Batterie



Quand on tourne des vidéos de plusieurs heures, évidemment il faut une batterie qui tienne, celle vendue avec le Canon a une autonomie ridicule de l'ordre de 30 minutes. Comme je suis exclusivement dans l'atelier, le caméscope est constamment au secteur via son chargeur mais des fois quand je suis dans mon salon, la batterie prend le relais. Celle-ci est une compatible de marque "Cameron Sino" qui me donne encore 2-3 heures non-stop sans souci pour à peine 20 euros.



La batterie dépasse un peu à l'arrière ce qui peut gêner si on se sert du viseur ce qui n'est pas mon cas :



Cartes SD



Le Canon peut enregistrer sur 2 cartes, j'en ai deux dédiées pour les tournages. Ce n'est pas ce qui se fait de mieux mais ça marche bien. Le Canon embarque 32Go de mémoire interne sauf que récupérer le rush sur l'ordinateur en connectant le caméscope en USB2.0 est plus lent que de retirer la carte SD et d'utiliser un lecteur de carte USB3.0.





Autres accessoires





Ordinateur de montage vidéo





Logiciels utilisés



Autres logiciels utilisés





Logiciel de montage Magix



N'ayant pas trouvé le logiciel de montage à mon gout dans le monde du libre, j'utilise Magix Video Deluxe en version "Premium". Magix propose ce logiciel en trois versions : la standard à 70 euros, la "Plus" à 90/100 euros et la version "Premium" à 130 euros. Cette dernière incorpore des plugins d'effets visuels dont je ne me sert pas. Celui ou celle qui veut un truc bien devrait prendre la version "Plus", la version standard étant vraiment trop castrée ! Moi j'ai eu la chance de tomber sur une promotion chez Cdiscount : 90 euros la "Premium" port gratuit.

Le logiciel est axé "semi-pro" ou "amateur averti", c'est un bon intermédiaire entre le Windows Movie Maker et Adobe Première Pro. Il convient parfaitement à mon usage, n'étant que vidéaste amateur, très bon rapport qualité/prix. En revanche il est moins puissant et fourni que Sony Vegas Pro. On peut aussi faire des YTP avec mais c'est moins aisé. Par contre VDL en étant plus "rudimentaire" possède une interface plus claire et facile. Le logiciel est livré avec un manuel en PDF clair et complet. Sinon les tutoriels en ligne de HOLIVAR sont superbes pour démarrer sans tout lire.

Bon après moi je l'ai acheté, certains vous dirons de cracker ces logiciels comme le font la majorité des kikoos sur YT, moi je trouve cela dommage, en tant qu'informaticien-développeur j'évite au maximum de recourir à ce genre de pratique, il y a des gens qui se cassent le derrière à coder, pour tout ce qu'il sait faire il vaut bien son prix. Par contre évitez le "Video Pro X" à 300 euros : une arnaque totale, c'est à 98% Video Deluxe mais avec 2-3 petites fonctionnalités en plus bien précises qui facilitent la vie sur de gros projets mais c'est tout. A ce tarif investissez ailleurs.



Le "MagixGate" (le mensonge la subtilité pour mieux vendre)


En revanche carton rouge complet en ce qui concerne l'encodage H.264/AVC matériel, la seule chose que sait faire VDL c'est d'utiliser le Quick Sync Video d'Intel. Pour profiter de l'encodage hardware des cartes NVIDIA (CUDA) et AMD (OpenCL) il faut passer par le codec MainConcept. Certes il est fourni gratuitement avec VDL mais il n'est plus mis à jour depuis 2012. Ce qui fait que les cartes "récentes" (avec des pilotes récents) ne sont plus supportées. Impossible d'utiliser l'encodage matériel avec ma nVidia GTX750 Ti, alors qu'OBS y arrive sans souci.

Visiblement il y a eu une bascule d'architecture : l'encodage vidéo n'est plus réalisé par la partie générique CUDA du GPU mais par un circuit ASIC dédié dans le GPU. Il y a eu donc une bascule de librairie (API) dans les pilotes (NVCUENC vers NVENC) et donc les pilotes nVidia récents ne permettent plus l'encodage matériel via cette méthode, le codec MainConcept tombe alors en erreur. Alors qu'ils s'en vantent sur le site. Il y aurait moyen de bidouiller les pilotes pour y arriver (pas testé pour le moment).

Renseignez-vous là-dessus sur Internet, certaines personnes gueulent sur le forum support de Magix depuis plusieurs années mais ils font la sourde oreille : utilisez le codec Intel qu'ils disent. Sur le site de MainConcept rien à ce sujet, idem pour eux c'est CUDA à toutes les sauces sans jamais parler de NVENC. En fait, ils n'ont pas vraiment tort car ils disent que c'est compatible "CUDA", après si en effet les pilotes NVIDIA ne permettent plus de se servir de l'encodage via CUDA dans les faits et bien Magix et MainConcept se dédouanent. Toute la subtilité réside dans le fait de jouer sur les mots, on dit que c'est compatible "CUDA" plutôt que de marquer que c'est compatible avec "les cartes NVIDIA".

Le codec Intel bien sûr ne prends en charge que les IGP Intel. Idem avec les versions Video Deluxe 2016 et Video Pro X7 toutes récentes, cela ne change rien. Un processeur Intel est donc très fortement conseillé en attendant pour pouvoir encoder ses vidéo en H.264 rapidement. Sinon prévoyez un bon gros CPU AMD. :)

Pour Intel : afin de bénéficier de l'encodage matériel, il faudra activer l'IGP dans le BIOS/UEFI et démarrer dessus en mode principal et conserver votre carte graphique PCI-E pour vos 2ème et 3ème écrans... une procédure détaillée existe pour expliquer comment faire.

Concernant les cartes AMD, idem avec ma HD8490, certes il s'agit d'une OEM bas de gamme mais elle est quand même donnée pour être compatible OpenCL 1.2. Impossible de la faire fonctionner avec le codec MainConcept également. La même erreur ! Surement parce que ma carte n'est pas compatible VCE (l'équivalent du NVENC coté NVIDIA). Mais pareil, dans ce cas Magix devrait indiquer VCE et non pas juste OpenCL. Après je n'ai pas cherché plus que cela ayant changé de PC entre temps.

Concernant le codec HEVC (H.265), le remplaçant du H.264 qui n'est pas encore au point. Certes les fichiers produits sont d'une taille plus réduite et cela permet ainsi de diminuer le temps d'upload mais au détriment du temps d'encodage qui est nettement plus long, quand on a la fibre, peu d'intérêt. Par contre cela peut intéresser les petites connexions ADSL. Attention : le Quick Sync Video ne permet l'encodage matériel du HEVC que depuis les processeurs de génération Skylake, uniquement l'AVC pour mon Ivy Bridge, donc pour ma situation je continue donc à sortir en H.264 en utilisant le GPU Intel via QSV pour le moment.

Haut de page