Articles - Magnétoscopes

Thomson VPH 6650

  |   1709  |  Poster commentaire  |  Magnétoscopes
Dernière acquisition en date concernant le monde de la vidéo : un magnétoscope Thomson VPH-6650 de 1996. Je suis entièrement d'accord pour dire que de nos jours ces bestioles là sont complément dépassées, désuettes et obsolètes par rapport aux graveurs DVD de salon dont le prix ne cesse de baisser.

Par ma part, c'est le troisième scope VHS que je possède. Non pas que j'en fasse la collection, quoique, mais je ne peut pas m'empêcher d'admirer ces belles mécaniques fonctionner, que l'on jette sans scrupule à la déchetterie. Surtout que celui-ci est "Made In France". Alors que maintenant tout est délocalisé en Chine. Fais ch*** de jeter un truc qu'un compatriote a assemblé de ses mains !

Et celui-là je le recherche depuis longtemps car j'adorais (et j'adore toujours d'ailleurs) son design quand j'étais tout petit, lorsque je le voyais dans les grandes surfaces.





14 ans plus tard, je me le paye pour 15 euros à Cash31 avec la télécommande d'origine et les notices, le tout en super bon état.

Pour les connaisseurs il possède un châssis R5000. Arrivé à la maison, il fonctionne parfaitement bien niveau mécanique mais son afficheur est très affaibli. Sa luminosité est bercée par les mouvements de la mécanique VHS. Conclusion : l'alimentation patine à mort. En cause : le dessèchement des condensateurs chimiques (électrolytiques), il n'emmagasinent pas assez d'énergie électrique pour restituer une puissance nécessaire aux composants du scope. Il s'agit d'une panne, d'un comportement classique.


Après retrait du capot supérieur, on devine très vite ou se situe l'alimentation, fièrement dissimulée dans sa cage métallique. Elle est généralement proche de la prise secteur située au dos du scope, elle est rarement à l'avant de l'appareil, sauf si les ingénieurs ont pris une bonne cuite !






Son extraction ne pose pas de problème, 2 vis à retirer, son connecteur est à clips. C'est par le connecteur blanc qu'elle donne les tensions nécessaires à la carte mère (châssis).

Après retrait d'un blindage gauche : 10 à changer (2 coté primaire, 8 au secondaire), on ne procède pas au remplacement du gros condo. dit "de tête".

Pour l'anecdote, le condo. situé sur le chemin des filaments pour l'afficheur VFD (Vaccum Fluorescent Display) ne faisait plus que 10uf sur mon capacimètre, contre 220uf comme il est indiqué sur le coupable, rien d'étonnant que l'on ne voyait plus rien. De plus un autre commençait à couler. Même si changer ces 2 aurait amplement suffit, par précaution, autant les changer tous tant que l'on y est, pour prévenir d'autres pannes. D'autant qu'à 10 ou 50 centimes l'unité, ce n'est pas dispendieux.

Avant remontage, on procède aux nettoyages et traitements préventifs habituels. (Voir les autres articles de cette catégorie.)

Avec les neufs, comme dirait Brice de Nice : "c'est Bright !"





Photos HD ici