Articles - Astuces

Toi aussi rejoins la force de la POST-CARD

  |   654  |  Commentaires (2)  |  Astuces



Ton truc rouge là qu'on voit dans tes vidéos, comment ça s’appelle ?



Ceci est une "POST CARD" jeune padawan, ou une "PCI DEBUG CARD", certains disent "Testeur de carte mère" mais je ne suis pas d'accord avec cette appellation. En effet ce n'est pas pour tester la carte mère directement mais essayer de déterminer la source d'une ou plusieurs pannes dans le PC.

Tu t'en sers souvent ?



Tout le temps, même si c'est un accessoire de dépannage pas forcément indispensable pour le quidam mais cela peut aider celui qui sait maîtriser la force de la POST-CARD via l'expérience !



Cela sert à quoi concrètement ?



Cet objet, une fois inséré dans un slot de la carte mère, sert à afficher le code POST en cours lors du démarrage du BIOS/UEFI (= étape de démarrage) lorsque l'affichage vidéo n'a pas pu encore être démarré. Voir l'article sur le BIOS. Cela donne une piste sur ce qu'il se passe lorsque l'écran reste noir et que le PC ne démarre pas.

La plupart des gens connaissent les fameux "bips" (courts et longs) en cas de problème, mais quand il n'y a pas de bips, comment on fait ?

Limite d'utilisation



Je le précise avant d'aller plus loin : les POST-cards ne sont pas des cartes magiques ! Il ne faut pas s'attendre à ce que la carte vous indique directement la source du problème du genre : tel code = telle pièce défectueuse (processeur, mémoire non compatible, chipset cramé). Non non non. Cela serait trop facile, et vous en auriez déjà tous une en votre possession. Sans compter que le métier de dépanneur aurait déjà disparu. L'intérêt dans posséder une est moindre que certains pourraient penser.

Où peut-on en acheter ?



On peut trouver cela sur eBay, Bangood ou AliExpress. Tu en trouveras par brouettes entières.

Combien cela coûte ?



Entre 5 et 20 euros selon la carte. Plus cher pour les versions PCI-E.

Et celles sur port USB ou port parallèle ?





Jamais testé !

Mais il y a en des millions sur eBay, elles font toutes la même chose ?



Certaines sont plus perfectionnées que d'autres, certaines disposent de petits gadgets. Mais elles jouent toutes le même rôle : afficher le code POST.

Mais il y a en des millions sur eBay je prends laquelle au final ?



La plus complète : celle avec l'afficheur plus gros et plus de diodes possibles, un buzzer etc...

Mais à quoi servent les diodes ?





Certaines diodes sont là pour visualiser la présence des tensions sur le port PCI et d'autres s'allument quand des signaux sont détectés sur le bus PCI.

  • 12V ,-12V, 3.3V AUX, -5V : tensions d'alimentation présentes.
  • RESET : Signal reset général, doit s'allumer lorsqu'on presse le bouton RESET coté carte mère et doit s'allumer brièvement à l'allumage. Rappel : sans signal RESET envoyé au CPU : il ne démarre pas.
  • IRDY# : Initiator ready, doit s'allumer brièvement lors des transactions PCI.
  • CLK : Clock, présence horloge (Mhz).
  • FRAME : doit s'allumer brièvement lors des transactions PCI.


Plus d'infos sur les signaux PCI ici.

Pourquoi des cartes avec 2 chiffres 7-segments et d'autres avec 4 chiffres ?





Le code POST est sous la forme de deux chiffres hexadécimaux (= 2x4bits = 8bits) qui vont de 00 à FF. C'est pourquoi les cartes à 1 ou 3 digit n'existent pas.

Les cartes avec 2 digits affichent simplement le dernier code POST réceptionné.
Les cartes avec 4 digits affichent d'un coté le dernier code POST réceptionné et de l'autre coté le précédent code POST. Mais attention certaines cartes ont un fonctionnement plus "propriétaire" (notamment celles de marque QiGuan).

A quoi servent les boutons ?





Les boutons servent pour naviguer (défiler) dans l'historique pour consulter les codes passés jusqu'au plantage. Ils sont stockés dans la mémoire temporaire de la POST-CARD. Ils seront perdus soit au prochain signal RESET, soit à la coupure électrique (dépend des cartes).

A quoi sert le buzzer ?





C'est un petit gadget : ce buzzer est autonome. Lorsque la carte mère n'a pas de buzzer intégré pour entendre ses éventuels bips et qu'on en a pas sous la main (carte mère pas reliée au boitier). On peut utiliser celui intégré sur la carte. Attention : le bus PCI n'a pas de signal "buzzer" : il faut un donc petit câble à coté. Il faudra relier la sortie SPEAKER sur le connecteur "Front Panel" de la carte mère à la post-card (ici sur JP2).



A quoi sert le connecteur ?





Généralement il permet de connecter un afficheur LCD ou LED déporté pour une lecture plus aisée que sur la carte directement.

Comment s'en sert-on ?



Et bien on la branche sur un port PCI (ou PCI-E) et normalement tout s'illumine lorsque la carte mère démarre.



Ensuite on voit défiler les codes POST jusqu'à ce ça n'avance plus. On peut même des fois constater que ça reboote en boucle logiquement.

Faut-il des drivers ? C'est reconnu sous Linux ?



Non, il s'agit d'une carte 100% passive, elle n'est pas détectée par la carte mère et les systèmes d'exploitation car elle ne dialogue pas sur le bus ISA/PCI/PCI-E avec les autres composants, elle ne fait qu'écouter/sonder. Donc elle ne risque pas de se retrouver dans votre gestionnaire des périphériques Windows ou dans un lspci sous Linux.

Puis-je la laisser branchée tout le temps sur ma carte mère ?



Oui, même si c'est un peu inutile. Le code POST ne changera plus une fois votre OS démarré. Si vous aimez les LEDs pourquoi pas :lol

Je ne vois rien défiler c'est normal ?



Si votre PC démarre normalement mais que la carte POST ne fait rien défiler. Soit elle est HS, soit vous êtes victime d'une incompatibilité. Avec certains BIOS propriétaires ou certaines cartes mères (OEM), les POST-cards ne fonctionnent pas. Mais c'est hyper hyper rare.

Si par contre votre PC ne démarre pas et que vous avez un écran noir, bravo, votre POST-card vient de vous donner une première indication.

Le petit manuel





La carte vous est généralement livrée avec un petit manuel ou un dépliant dans lequel vous trouverez dans des tableaux, l'ensemble des codes POST correspondant aux étapes de démarrage pour tel type de BIOS (BIOS vendors) comme Award, Phoenix ou encore AMI.



Ce petit manuel qui est livré avec la carte (sauf si c'est une QiGuan) vous pouvez le jeter. Enfin presque, c'est tout comme, ils peuvent donner dans certains cas des indications sur le pourquoi de la panne et où chercher, mais il ne vous servira quasiment à rien lors de vos dépannages.

Mais pourquoi donc ?



Parce que !

  • Premièrement, la plupart du temps ces tableaux sont incomplets et faux. En effet ils vous indiqueront la signification des codes POST pour chaque type de BIOS mais ils ne tiennent pas compte de la version. Pourtant sur une carte mère Award BIOS 4.51 et Award BIOS 6.0 les codes ne sont plus les mêmes ! Vous pouvez également les retrouver de manière plus exhaustive sur le site BIOS Central.
  • Deuxièmement, il n'existe pas de séquence de démarrage toute faite pré-établie et ce même pour un type de BIOS donné, de mon expérience avec ces choses : la plupart du temps vous partirez de la valeur 00 pour monter vers la valeur FF (Boot OS), mais desfois c'est l'inverse. Et le plus déroutant c'est que sur certaines cartes il peut y avoir des allers-retours, une séquence du genre : 00 - 05 - 12 - B9 - DE - A3 - 72 - 10 - FE - FF. Ce n'est pas linéaire.


Bah alors c'est trop nul ce truc !



Désolé padawan mais il n'y a pas de miracle. Ces cartes servent plus dans des situations spécifiques et surtout dans le cas de pannes "cumulées", elles peuvent donner une idée si l'action faite permet d'avancer dans la séquence de boot ou pas après le remplacement d'un composant ou un petit passage à l'air chaud dans un coin...

Car une fois que vous serrez bloqué sur l'erreur 94 qui indique "Enable L2 cache; Program boot up speed; Chipset final initialization; Power management final initialization; Clear screen and display summary table; Program K^ write allocation; Program P6 class write combining", vous allez faire quoi au final ? Cela ne vous dira rien du tout sur quoi faire. Si cela se trouve c'est à cause d'une piste coupée par un coup de tournevis que le POST bloque ici. Et bien en fait comme tout le monde, vous appliquerez au final la méthodologie de base du dépannage PC :

  • ouvrir et vérifier que visuellement rien n'être brulé (juger à l'odeur également),
  • puis vérifier visuellement l'état des condensateurs (capacitor plague),
  • puis vérifier que tous les connecteurs internes soient bien branchés (les déconnecter-reconnecter pour être sûr),
  • puis débrancher les disques durs/SSD et autres lecteurs optiques (le système doit pouvoir s'allumer sans),
  • puis vérifier au multimètre les tensions de l'alimentation (et sur carte mère),
  • puis retirer les cartes d’extension (ISA/PCI) non vitales telles que les contrôleurs USB/SATA/Réseau/Son (le système doit pouvoir s'allumer sans),
  • puis retirer et/ou changer les barrettes mémoires de place (slots),
  • puis faire un clear CMOS (NVRAM),
  • puis faire l'échange et tester avec d'autres composants (une autre alimentation, un autre processeur, une autre barrette RAM, etc...)
  • etc...


Jusqu'à ce que vous trouviez la source du problème, quel composant était en cause. Et si c'est la carte mère elle-même par exemple, vous devrez sortir le multimètre voire l'oscilloscope pour déterminer le composant électronique sur la carte mère qui est KO. Et ce, si déjà on possède les compétences, les outils, le temps, et si c'est toujours viable économiquement de s'y pencher dessus (ou pour apprendre ou par défi).

Conseils d'expérience personnelle



  • La carte reste figée sur "FF" ou "--" ou "no" (=aucun code POST réceptionné) : Processeur absent ou ne démarre pas. Voir du coté de la partie VRM. Vérifier tension alimentation CPU. Vérifier si le signal RESET est bien envoyé à l'allumage. Manque une tension quelque part coté chipset.
  • La carte refait la même séquence en boucle : condensateurs foireux sur carte mère, processeur au stepping incompatible pour la carte mère, incompatibilité matérielle avec une carte connectée sur le bus PCI/PCI-E. Du genre une HD5450 sur une carte mère nForce4.