Articles - Console Playstation

Restaurations Playstation

  |   3634  |  Poster commentaire  |  Console Playstation
J'ai plusieurs de ces consoles, que j'ai acheté d'occasion. Sur cette page vous trouverez comment je m'y prends pour restaurer une 1002. Vous trouverez aussi quelques images d'horreur pour vous faire plaisir avec des montages de puces qui j'ai préféré retirer tellement ça craignait...

Sommaire :



Une 1002 nettoyée entièrement



Bon vous la connaissez d'aspect extérieur, alors on commence par ce qu'on trouve après le retrait du capot supérieur :




Déjà ce qui saute au yeux, c'est le scotch en haut à droite qui n'est pas d'origine :



Il sert à recoller la feuille de cuivre qui assure la continuité du blindage entre la tôle du haut et la tôle du bas située sous la carte mère. Il souci étant qu'une fois qu'on l'a décollé, il ne tient plus.



La personne qui l'a ouverte avant moi à dû se faire avoir.

On retrouve dedans bien sûr le 440ACM en version 2 :



L'alimentation qui chauffe :



La connectique 7 fils entre l'alimentation et la carte mère (avec les deux tores de ferrite) :



Deux vis tiennent l'alimentation au niveau de la prise :



J'ignore la fonction de ce bout de plastique, qui à l'origine devait être transparent :



Surtout bien faire gaffe de ne pas mettre ses mains n'importe où sur l'alimentation, le condensateur du primaire 400V 47µF peut-être encore chargé :



On vérifie cela avec un voltmètre :



Si besoin on utilisera une résistance de forte puissance pour vider le condensateur :



La première chose à faire, c'est de refaire les soudures du connecteur du câble secteur qui sont généralement sèches :





Ne pas hésiter à refaire d'autres soudures suspectes si besoin, en passant en revue la carte :



Passons maintenant au reste (admirez la bi-coloration de la partie gauche) :



On démonte, on démonte :



La console n'a pas bien été remontée, manque les deux vis du port parallèle :



Une substance bizarre sur le CPU (console crado) :



Version de la carte mère :



Résidus de soudures d'une ancienne puce (ou tentative de pose de puce) :




La tôle de blindage du dessous bien sale aussi :



Tout cela va rejoindre la baignoire pour un bon lavage :



Pinceau + savon liquide mains :



Washing in progress :



Job done (Image XXL) :



Les 4 condensateurs liés au CXA1782 dont il faut se méfier (on ne sait jamais) :



Retrait pour contrôle au Peak ESR70 :




RAS tous bons, j'ai remplacé C318 par simple précaution car < 1µF et le Peak ne sait mesurer en dessous...



On refait proprement les soudures laissées comme merdiques :




Après on s'occupe de nettoyer les plaques de blindage de cette résine/colle laissée par la feuille de cuivre. Pour ma part je l'enlève complètement. Mais il reste les résidus qui partent très bien à l'acétone :




On procède au remontage (remarquez le plastique du dessous plus propre) :




Si le bouton pour ouvrir le compartiment CD est parfois capricieux, une goutte d'huile et un zeste de graisse Molykote au bon endroit améliorera les choses :



Si besoin, déclipsez les boutons :




Ceci afin de lubrifier l'axe au centre pour plus de fluidité dans l'appui et la remontée du bouton :



Une autre 1002 ouverte pour la première fois



Voici une 1002 de novembre 1995 dans son jus (avec la poussière). Consultez les images directement dans la galerie Piwigo.

Une autre 1002 avec un montage de puce à la con



Voila sur quel genre de montage on peut tomber :



Mais que cache donc cette étiquette ?



Une puce soudée merdiquement et ce sans aucune protection :



Le type (boutique) a même osé signer son œuvre merdique faite le 10 octobre 1997 à Paris :



L'adresse semble correspondre à un local commercial dont l'enseigne s'est reconvertie dans le Manga. Lien 2.

A noter que le numéro de série interne ne correspond pas au numéro de série externe :



Une 7502 avec un montage de puce à la con



Voila la puce qui était "la mieux" montée, une Atmel collée sur le blindage inférieur, contrairement aux autres où elles étaient mobiles.
Sauf que collée au mauvais endroit car la puce, placée comme elle est, gênait pour la remise en place de la grosse plaque de blindage supérieure. La puce avec son PCB constitue une surépaisseur qui gondole le blindage supérieur au remontage. Genius !

J'ai pris la décision de l'enlever de là, à l'origine :



Le mec a du retirer le blindage pour y faire des points de soudure dessous, sauf qu'il a ressoudé les larges arrêtes/pattes comme un porc :



Retrait du blindage et de la puce :



Remise en état du blindage :



Admettez que c'est quand même mieux ressoudé proprement :




Maintenant elle est prête à recevoir une autre puce.

Résumé des horreurs



Voila les 4 puces qui j'ai retiré dans les consoles que j'ai acheté :

Certaines entourées d'un simple scotch... PEBKAC