Articles - Console Playstation

La Playstation SCPH-1002

  |   16757  |  Commentaires (5)  |  Console Playstation
Sommaire :



Vidéo Youtube





La Playstation


Cette console est celle sur laquelle j'ai passé le plus d'heures et que j'ai le plus bricolé quand j'étais gamin. :| Souvenirs, souvenirs...



Les versions de la Playstation



Même si le plan visuel extérieur, toutes les Playstation que vous avez pu croiser dans votre vie d'adolescent semblent les mêmes, dedans c'est différent et à chaque fois le numéro de modèle change. Pour cela il faut retourner la console, sur l 'étiquette ou est inscrit le numéro de série vous y trouverez aussi le numéro de modèle précis qui commence par "SCPH", pour "Sony Computer Playstation Hardware".



Vous trouverez également ce code sur la boite de votre console :



En France sont se sont écoulées chronologiquement sur le marché entre 1995 et 2000 la 1002 > 5502 > 5552 > 7002 > 7502 et enfin la 9002. Les boites avec le nouveau modèle étant mis en rayon en magasin au fur à mesure des ventes... Avec des packaging différents :



Photos des boites : zone.bomberoza.net / macollectiondeconsoles.over-blog.com



En savoir plus sur les versions de packaging : c'est ici.

Ensuite est apparue la PSOne.

Vous trouverez plein de sites qui vous expliquerons les différences entre les modèles de console. Les différences sont la fois internes (sur le hardware), externes (aspects esthétiques) et logicielles (BIOS ROM).



Distribution des numéros de modèle

Code

Pays de distribution

Alimentation

Vidéo

SCPH-xxx0

Japon

100V 50/60Hz

NTSC-J

SCPH-xxx1

États-Unis / Canada

120V 60Hz

NTSC-U/C

SCPH-xxx2

Australie / Europe

220-240V 50Hz

PAL

SCPH-xxx3

Asiatique (Chine)

110-240V 60Hz

NTSC



A noter que les boites des consoles de la zone Europe et Australie (xxx2) connaissent à leur tours trois déclinaisons : A, B et C. Selon les pays d'Europe où la console été commercialisée. Juste une question de bundle avec des câbles secteurs et vidéos différents. En France la version distribuée est la C.

Versions xxx2

Déclinaison

Pays de distribution

Cordon secteur fourni

Cordon vidéo fourni

SCPH-xxxx2 A

Australie

Fiche secteur Type I (AS 3112)

Cordon AV de type RCA (rouge-blanc-jaune) SANS adaptateur Péritel

SCPH-xxxx2 B

Royaume-Uni (UK)

Fiche secteur Type G (BS 1363)

Cordon Adaptateur RFU (prise antenne)

SCPH-xxxx2 C

France, Italie, Espagne, Allemagne, Belgique, Suède, Finlande, etc... (AEP)

Fiche secteur Europlug (CEE 7/16)

Cordon AV de type RCA (rouge-blanc-jaune) AVEC adaptateur Péritel (dit Euro-AV)



Ici on va parler uniquement de la 1002. C'est pour moi, et pour beaucoup d'autres, la plus mythique, car la toute première, THE "number one" qui a été distribuée sur le marché français. C'est aussi la plus chère mais aussi la moins fiable, on verra ça plus tard... Ce n'est pas forcément la plus rare contrairement à ce que l'on veut bien croire, il y a en plein sur Le Bon Coin, il suffit d'avoir l’œil. C'est juste que la plupart des gens ne mettent pas en valeur le numéro de modèle. Donc si vous cherchez "scph 1002" sur le bon coin, vous tomberez uniquement sur les annonces de ceux qui savent ce qu'ils vendent et qui en font un argument de vente.



On en trouve toujours une petite dizaine si on parcourt toutes les annonces à la main... La 1002 est facilement reconnaissable par rapport aux autres à l’œil nu pour un averti.

D'abord on remarque que les boutons comportent les inscriptions "POWER" et "OPEN" en anglais :


Alors que sur les générations suivantes, SCPH-5502 et +, on trouve à la place des pictogrammes. Attention : les modèles NTSC (Japon et US) ont quant à elle conservé les mots "POWER" et "OPEN", il est possible que vous tombiez sur un modèle import.

Ensuite en soulevant le couvercle, la mécanique CD est placée au Nord-Ouest, alors qu'elle est placée à l'Est sur les suivantes :



Et enfin c'est la seule avec prises Cinch à l'arrière (et les inscriptions sont imprimées en noir) :



La restauration



Cette partie a été externalisée dans cet autre article.

Les problèmes récurrents



La mécanique CD



Le problème principal réside dans cette putain de la mécanique de lecture CD, c'est un bloc tout en plastique et je pense qu'il s'agit de la mécanique CD la plus pourrie qu'a pu produire Sony dans son existence. Même les Discman de la marque semblent plus costaud :



Plusieurs "versions" existent, Sony ayant fiabilisé la mécanique de sa Playstation au fil du temps. Et il y avait de quoi faire. Disons que ça commence à devenir fiable qu'à partir de la version KSM-440ADM (installée à partir du modèle SCPH-5502).

  • KSM-440AAM (caca)
  • KSM-440ABM (caca)
  • KSM-440ACM (caca)
  • KSM-440ADM (OK)
  • KSM-440AEM (OK)
  • KSM-440BAM (PSOne) (OK)


Il est fort probable si vous achetez une 1002 d'occasion en France que vous tombiez sur le modèle 440ACM, plus rarement 440ABM.
Le modèle ACM connait à lui seul 3 variantes (de la plus ancienne à la plus récente) :





Un bloc optique ça doit se déplacer, ça doit pouvoir glisser sur un rail. Le problème d'une mécanique toute en plastique, c'est que c'est un matériau pas trop fait à la base pour les frictions. Faire de frotter du plastique contre du plastique ça ronge le plastique, qui au final, tombe en copeaux, et c'est la dèche. :berk

Ceci explique pourquoi il faut mettre la console à l'envers ou sur la tranche pour que les disques soient lus correctement. Astuce bien connue depuis des lustres.

Allons voir cela de plus près :






On peut voir facilement que la 3ème version ou génération du modèle ACM est plus robuste avec un corps en métal :



Le système reste simple, le bloc optique glisse dans deux rainures du bâti en plastique :



Le problème se situe sur les deux rainures (gauche et droite).

Parlons de la rainure de droite (la grande), dans laquelle le bloc optique glisse via l'aide de deux patins glisseurs (silicone/nylon ?) empalés sur deux tiges.




A force de glisser ces patins se rongent, le phénomène étant nettement plus prononcé sur les modèles en plastique :



Ensuite pour la rainure de gauche, idem la rainure est légèrement surélevée, ce qui pose problème car la graisse ne reste pas dessus. Elle est poussée à droite (dans le creux de la rainure), là où elle ne sert à rien :



Ce qui a pour conséquence littéralement de bouffer le petit bras sur le coté du bloc optique :




Le bloc optique penche, donc ce coté là car il manque de la hauteur à force que le bras se fait ronger :



La version "aluminium" n'est pas en reste, idem, même si l'usure est moins prononcée :



Vous trouverez des tutoriels sur le net pour "corriger" la mécanique et le bloc optique KSM-440ACM. Si j'ai un, oui un seul conseil à vous donner : n'insistez pas à vouloir corriger le bloc 440ACM d'origine. Ça ne sert à rien, c'est ce qu'on appelle dans le jargon un honteux bidouillage.

Vous trouverez sur le net cette fameuse astuce de découper un bout de volet métallique d'une disquette. :lol
D'ailleurs j'y ai eu droit sur une de celle que j'ai acheté d'occasion :



Il suffit de réfléchir 3 secondes pour s'apercevoir que sur le long terme, le super bout de métal qui résout tout va aussi frotter et limer/rapper la base en plastique à son tour... ;)

Vous allez perdre du temps dans une réparation hasardeuse et au final vous n'aurez rien de stable. Ce genre de bidouille était valable à une certaine époque dans les années 90 où ces mécaniques étaient des pièces détachées rares à obtenir et chères. Et donc on n'avait pas le choix que d'improviser pour sauver la console qu'on avait payé au prix fort. Nous sommes en 2015 et depuis une petite décennie les chinois en vendent à la pelle sur eBay pour moins de 10 euros, donc ne vous en privez pas. Un 440BAM cheap contrefait sera des-fois plus durable et stable qu'un vieux 440ACM rafistolé. :p

On peut encore utiliser un ACM, le tout étant de vérifier qu'il ne soit pas rongé. Pour cela, comme le disent les autres tutoriels, il faut vérifier que le bloc optique est bien rectiligne et ne bascule pas. Et ce, que ce soit en avant-arrière ou droite-gauche. Mais prévoyez de mettre un max de graisse. Mais en fait le bloc optique n'est pas le seul élément de la mécanique CD qui s'use : à long terme le palier spindle se voile et l'axe du moteur Mabuchi devient un poil grippé.

L'alimentation



Les PS embarquent toutes une alimentation à découpage d'une dizaine de watts. Il en existe plusieurs modèles, Sony a passé commande auprès de plusieurs fabricants, principalement Mitsumi, Nichicon & Matsushita. Selon les pays ce n'est pas la même non plus. Selon le numéro SCPH de la console elle peut embarquer une carte mère ayant un connecteur soit "7 fils", soit "5 fils".

La version 1002 est la seule à posséder une carte mère qui réclame "7 fils" et donc une alimentation "7 fils" qui va avec :



A partir des séries SCPH-5xxx et suivantes : l'alimentation a été simplifiée et est passée à "5 fils" :



Cote à cote :



Celles de la version 1002 ont tendance à bien chauffer, question de design d'un autre temps. Preuve en est le jaunissement des plastiques internes à cet endroit précis.





Bon en fait c'est généralement des conneries, je peux vous faire croire ce que je veux avec mes images. Par honnêteté intellectuelle je vous donne la vraie version, en fait c'est juste de la suie, de la poussière "brulée" :



Çà part très bien avec un peu de "Pierre d'éclat" :



Donc rien d'alarmant. Profitez-en pour nettoyer votre PS avec, résultats garantis :



A noter que certains iront même jusqu'à percer la coque supérieure de leur console pour évacuer l'air. Si cela s'avère sans doute d'une efficacité redoutable, on repassera sur l'aspect esthétique. D'autant plus que la poussière trouvera plus facilement son chemin pour se déposer dans la console ainsi. Je rappelle que la Playstation possède déjà des aérations sur les cotés.




Remplacer l'alimentation (+ modèles US/JAP imports)



A la vue de tout ce que je vous ai indiqué ci-dessus, certains se sont mis dans l'idée de remplacer l'ancienne grosse alim. qui chauffe beaucoup pour une de seconde génération (5 fils) plus stable. D'autant que les vieilles alimentations 7 fils sont rares, ce qui est moins le cas de la version 5 fils.

Voici un schéma très clair et juste qu'un gars à fait sur son site perso http://deutschermanfred.de (images plus grandes) :




Ce mec est dès fois sur Ebay car en fait il vend un petit cordon spécial pour justement mettre facilement une alimentation 5 fils pour une carte mère 7 fils (PU-7 et 8) pour quelque euros :



Bonne solution à première vue mais le hic c'est qu'il faut passer la case fer à souder étant donné qu'il faut faire un pontage sous l'alimentation entre les points 3.5V car ils sont distincts :



Sinon son idée est un peu merdique car en fait il passe par la broche 4 pour donner du 3.5V (EVER) pour la vieille carte mère. La première PS1 était en partie constamment alimentée en +3.5V, même diode verte éteinte. Or cette broche sert d'origine à la masse sur les alimentations (5 fils). Il sacrifie donc une masse qui au final disparait. On passe donc de 3 points de contact de masse que réclame les PU-7 et 8 à l'origine, à un seul. Hum ce n'est pas très audiophile tout ça ! LOL PTDR xD quoi !

Même des montages comme ceux-là sont nettement plus propres, pas visuellement certes, mais sur le plan technique ça tient mieux la route :



Suite à une question que j'ai reçu par mail :

Quelle que soit la version de la carte mère de votre console elles prennent toutes du 3.5V et du 8V donné par l'alimentation via le petit pont multicolore (5 ou 7 fils). Vous pouvez très bien mettre une alimentation provenant d'une PS1 "PAL" (230V) dans une console US ou JAP (110V) qui a été importée (et vice-versa). Le tout étant de ne pas se faire surprendre avec le bordel des versions 5 et 7 fils.

Sinon il existe sur le net aussi des alimentations de marques tierces (chinoises) dites "universelles" avec les deux connecteurs, histoire de moins se faire chier :



Je vous laisse un bon document PDF qui est une compilation de plusieurs schémas de diverses alimentations pour la version PAL (Euro), histoire que vous pouvez potasser ça tout seul : le PDF est ici.

Le jaunissement



La je viens de vous parler du jaunissement/noircissement interne de la console. Comme certains l'ont fait remarqué des fois c'est plus grave : certaines 1002 ont des marques de chauffe à cet endroit précis (alimentation) mais dans ce cas là le jaunissement est extérieur à la console et se voit. Donc ce cas oui c'est le plastique qui a jauni. La seule solution serait le retrobright. Mais ce n'est pas généralisé comme symptôme. Sur les quatre 1002 que je possède aucune n'est jaunie à cet endroit (photo du net).



A noter que la Playstation elle-même, et ce quelque soit sa version (1002-9002), peut jaunir, comme on peut le voir sur les consoles grises/blanches telles que la Dreamcast, NES ou SNES (photos du net) :





Un lien entre alimentation qui chauffe et lecteur CD défaillant ?



Vous trouverez dès fois sur bon nombre de sites une explication à ce lecteur CD défaillant au bout de plusieurs années : c'est la faute de l'alimentation qui chauffe trop. C'est elle la coupable. Elle "cuit" (sic) le bloc optique, elle le fragilise et voilà.

En effet Sony a placé la mécanique CD au pire endroit de sa console : juste à coté de l'alimentation, non seulement il y fait chaud mais c'est surtout aussi que la mécanique CD se prend dans la tronche tout le rayonnement magnétique parasite que peut provoquer une alimentation à découpage. Cette foutue alimentation aurait du tout bonnement être enfermée dans une cage métallique. En réalité la chaleur n'y est strictement pour rien dans notre problème.

Sur toutes les 1002 que j'ai, je n'ai jamais croisé la moindre trace de fonte ou de fondu quelque part. Oui ça chauffe et donc ? On voit que certains n'ont jamais fourré leur nez dans des platines CD ou MD de broadcast utilisées pendant des heures ou ça chauffe autant. Ce n'est à pas à 30°C, même 40°C ambiant que le plastique va se déformer. Un bloc optique fonctionne très bien dans ces conditions. Un peu de sérieux.

Au pire le plastique peut devenir cassant sur le long terme. Mais ce n'est toujours pas le phénomène qui survient ici dans notre problème.

Là où cet argument serait valable, se serait si la graisse du mécanisme CD avait séché prématurément à cause de la chaleur dégagée par l'alimentation. Je n'y crois absolument pas, de la graisse il y en avait suffisamment à l'origine et puis celle qu'on retrouve de nos jours est encore liquide/visqueuse et ce même si ça chauffe bien à coté. La preuve avec des images d'une 1002 jamais ouverte avant moi :






C'est une usure liée à un frottement, ni plus ni moins. Puisque ce sont les patins glisseurs en plastique qui sont rongés. De toute façon le problème réside dans la conception de cette mécanique. On fait glisser un bloc optique sur des tiges métalliques (comme dans la PS2) et puis c'tout ! :gre

Idem pour le moteur : j'ai eu des AEM avec des moteurs grippés tout autant que des ACM grippés ou non. Donc ce n'est pas la chaleur de l'alimentation mal placée qui est en cause.

Le délire audiophile sur la 1002





Depuis 2006-2007, la SCPH-1002 connait un regain d’intérêt de la part d'une population complètement inattendue et qui n'a rien à voir avec les jeux vidéos : les audiophiles. J'en côtoie certains sur les forums internet où je traine. Des fois c'est tout simplement magique voire mythique. Mais bon tous ne sont pas crédules à ce point.

Un audiophile est une personne qui recherche la perfection dans la reproduction du son chez lui. Çà passe généralement par une immense chaine Hi-Fi de malade réglée aux petits oignons dans son salon, hors de prix, cela va de soit, car l'audiophile veut le meilleur du meilleur, la crème de la crème en terme d'éléments Hi-Fi. Une chaîne Hi-Fi de supermarché ne lui conviendra pas DU TOUT. Alors la PS1 peut elle rivaliser avec des platines CD à plus de 500 euros ?

Pourquoi la PlayStation les intéresse ?



Seule la version 1002 (1000 et 1001 aussi) n'a de valeur à leur yeux. Car c'est celle qui embarque le fameux convertisseur numérique-analogique AKM AK4309AVM. Il s'agit de la puce (circuit-intégré) qui grosso-modo décode le son numérique des CD-Audio en signal analogique audio que l'on peut donner à un amplificateur (à tubes évidemment) via les prises Cinch audio au dos de la console. Même des sites de désinformation de masse s'y sont mis. Stereophile s'est même penché sur la chose.

Nos amis les audiophiles francophones se sont alors questionnés eux-aussi :



A travers le monde, certains se sont mis à modifier la console pour exploiter cette puce miracle avec des condensateurs "audiophiles".



Quitte à avoir un truc complètement moche du domaine de la connerie incommensurable et d'ampleur internationale s'il vous plait. En y ajoutant du bois, une couleur noire, des tubes, du bling-bling, ça donne des choses horribles. Morceaux choisis :



C'est pour cela que certains essayent de la refourguer à prix d'or sur eBay. C'est devenu un argument de vente. Il y en a qui s'y croient.

En vrai cette pratique est complètement du n'importe quoi et ça relève, je dirai même plus, de l'enculage de mouche à sec. Pourquoi ?

  • 1 - La console embarque d'origine une alimentation à découpage. Typiquement le genre d'alimentation qu'on évite d'utiliser en Hi-Fi du fait de nombreux parasites qu'elle génère puisqu'elle travaille à haute fréquence. Du coup, il faut soit virer l'alimentation d'origine et la remplacer pour une linéaire faite maison. Soit l'externaliser.
  • 2 - Comme on vient d'en parler au dessus, la 1002 est de base un mauvais "Drive", c'est à dire un lecteur peu fiable même à vitesse normale. C'est quand même très con quand on recherche la perfection de lecture d'un CD. Surtout venant de la part de ceux qui vénèrent les CDM1-9 toutes en métal de chez Philips.
  • 3 - Faut-il rappeler qu'il y a plein de puces dans la console du genre le CPU et le GPU qui travaillent à plusieurs mégahertz juste à coté de ce fameux AKM, et qui doivent quand même bien polluer eux aussi.
  • 4 - Convivialité 0 : Pas d'écran pour afficher la plage en cours, pas de télécommande comme sur une vraie platine CD. Il faut utiliser la manette ou bidouiller un récepteur IR.


Je n'ai rien contre le DIY au contraire, mais encore faut il que ce soit pour une bonne raison ou pour déconner franchement. Mais là c'est du grand n'importe quoi. Bonne nombre des gonzes qui ont fait cela n'ont, j'en suis sûr, jamais pris la peine de prendre un oscilloscope pour voir si leur bloc optique lisait correctement et si au final ils avaient mesuré une différence. Ah mais bon j'oubliais, le confort d'écoute c'est subjectif. Tous les appareils de mesure du monde ne peuvent pas ressentir le son voluptueux et aéré d'un bon lecteur CD. En fait je trouve cela pitoyable de foutre en l'air cette console comme ils le font. Mais bon, ça n'engage que moi.

Au final, Stereophile a sorti l'Audio Précision, et il en ressort rien de bien folichon :

Citation:
Overall, this is a pretty poor set of measurements. I wonder, therefore, if the "magic" of the PlayStation 1's sound lies not in its technical excellence but in the fact that it smears over and disguises much of what is wrong with typical CD sound quality, to which it adds a touch of low-level compression from the linearity error.


En gros c'est "pauvre" et grosso-modo ça n'a rien d'audiophile car un brin de compression (le comble pour de la "Hi-Fi") et une linéarité fausse. Comme disent les jeunes & Valek : "PTDR".

Piratage avec les puces (Modchip)



Quelques bons liens :



Régler la mécanique / le bloc optique : Explications



Avant toute chose, prenez le temps de lire cet autre article, dans lequel je fais tomber quelques "mythes" et dans lequel vous trouverez le B.A-ba du fonctionnement d'un lecteur laser.

Vous trouverez sur le net nombre de "tutoriels" pour ajuster votre SCPH-1002. La liste est longue :



Le plus "sérieux" étant quand même celui de Feuerbacher. Si vous parcourez tous ces liens vous vous rendrez compte d'une chose : tous ces tutoriels se recopient entre eux (Originalité : 0). Ils arrivent tous à une valeur de 1.70V,1.75V pour le "FOCUS BIAS". D’où sort cette valeur ? Et bien tout simplement de nul-part, on vous dit que c'est la meilleure qui fonctionne et que c'est comme ça.

Après on a droit à des discussions surréalistes du genre ça.

A part Feuerbacher qui le dit clairement et naitoraven951 (avec qui je discute souvent sur Youtube), ce que les sites ci-dessus se gardent de vous dire, c'est qu'à l'heure actuelle personne n'est réellement capable de régler comme en usine, c'est à dire de façon sûre et certaine (et de façon professionnelle) cette foutue 1002. Et que la plupart de ces fameux toturiels ne sont que de la bidouille magique. La raison est simple : personne n'a encore scanné et publié en libre accès le manuel de service de la 1002. Il est introuvable sur le net. Les seuls qu'on arrive à trouver sont ceux des versions 550x, 7502 et 900x. Et ces réglages ont disparus depuis, d'autant que la conception est pas tout à fait la même non plus. Ces réglages étant devenus fixes (constants) ou automatiques au fur et à mesure des versions de PS1 (Sony améliorant les choses quand même). Donc aucun de ces sites ne peut prétendre faire les réglages comme les procédures de Sony les décrivent.

Bref, vous l'aurez compris la remettre sur pied comme au premier jour, sortie d'usine, c'est possible mais pas conforme. Donc dans ce que suit, vous allez trouver une méthode, ma méthode, qui marche au mieux, selon mes recherches, mais qui ne sera en rien officielle. Encore faut-il que cela soit dit clairement. Contrairement à d'autres...

Les manuels de services



Je vous en ai mis 3 (ceux que j'ai pu glaner sur le net avec des fois une qualité pas top) à votre disposition ici :

Hey, Manu tu descends ?

12.9Mo

3.09Mo

3.14Mo



Grâce à ces SM ont peut glaner quelques informations utiles sur comment Sony conçoit ses consoles...

Le CXA1782




Ce composant est le circuit-intégré responsable de la bonne lecture des CD (Gestion du signal RF et servo - hors moteur spindle). Il existe en deux versions, suffixées différemment la BR (petit format) et la BQ (grand format), l'avantage étant qu'elles partagent le même brochage, et ça c'est primordial pour la suite, vous allez comprendre pourquoi.



Comment faire alors sans le manuel de service de la SCPH-1002 ?



Comme on ne peut pas y mettre la main dessus, on peut toutefois largement s'inspirer d'autres manuels de service, d'autres appareils CD qui embarquent eux aussi le CXA1782 et ce avec les deux versions pour tenter de faire un ajustement au plus juste. Voici quelques appareils qui embarquent le CXA1782 :



Je mets à disposition les manuels de service. Si vous analysez un peu le truc, vous vous rendrez compte que le montage du CXA1782 et ses réglages possibles diffèrent selon les appareils, à chaque fois il n'est pas vraiment usité de la même manière. On verra plus loin que certains ajustements peuvent être fait en automatique.


Documentations




Vous trouverez les PDF qu'il faut dans ce dossier : http://www.jonathandupre.fr/files/scph_1002/


Circuit-Design




Bon maintenant, on va devoir faire un peu de rétroingénierie...

Pour cela on va prendre le soin de retirer à l'air chaud proprement certaines puces :



Ainsi que le connecteur du lecteur nappe bloc optique :



En effet car des pistes se cachent dessous :







Même sans tout cela la console s'allume et le menu s'affiche :



Tous ces composants pourront être remis en place par la suite :



Lors de la conception de la PS1, Sony a fait le choix de mettre certains réglages manuels concernant l'optique, d'où la présence de petits trimpots, potards, potentiomètres, trimmers, appelez-les comme vous voulez, montés en surface. Chose qui était légion encore au début des années 90. Vous n'imaginez probablement pas le nombre de choses à paramétrer pour lire correctement un CD. A noter donc que certains de ces réglages sont automatisés par le DSP (CXD2510Q - IC701) qui régit en grande partie le comportement que doit adopter le CXA1782BR (IC702) au travers d'un bus qui permet de positionner certains bits de manière dynamique.

En réalité ces réglages sont plus ou moins similaires à ceux que l'ont peut retrouver sur n'importe quel baladeur CD ou platine CD de cette époque. C'est pour cela qu'on peut arriver à faire quelque chose de bien.

L'enchainement "simplifié" d'asservisment est le suivant :

Signal RF -> IC702 (RF-Amp) -> IC704 (Driver) -> Bobines bloc optique/Moteurs.



Le driver BA6397FP (IC704) est le circuit de puissance pour amplifier (notamment en courant) les signaux qui seront finalement envoyés aux bobines de tracking et de focus et aux moteurs (donc 4 canaux nécessaires).

Fonctionnement d'un canal du BA6397FP :



Il reste évidemment un lien avec l'IC701 (CD-DSP) car la gestion du moteur spindle reste à la charge du DSP et du SUB-CPU (IC304) pour ajuster la vitesse de lecture du disque.

Le trio de composants "RF-Amp /CD-DSP / Driver" est un schéma classique que l'on retrouve dans nombre de lecteurs CD (surtout le 213B de la marque).

Mais alors QUID des circuits auxiliaires IC703, IC705, IC706 et IC707 ? J'ignore vraiment leur fonction. Au moins un s'intercale entre le couple IC702/IC701 et le Driver, ce sont 4 amplificateurs opérationnels dont au moins un participe au mécanisme de Push-Pull et un autre pour le moteur de SLED, ils donnent les signaux pour chaque sens (aller de l'avant - Forward, aller en arrière - Reverse) avant d'attaquer IC704. Mais je n'en sais pas plus sur leur montage (inverseur, convertisseur courant<->tension, différentiel) et puis après ça me dépasse un peu. Je suis en train de refaire le schéma PARTIEL de tout cela dans le logiciel ISIS de Proteus :



Il se peut qu'il y ait des erreurs (c'est mon premier schéma !).

Sur les modèles 5502 (PU-18) et 7002 (PU-20), ces op-amp ont été remaniés.

Sur les modèles 7502 (PU-22) et 9002, ces op-amp ont disparus de la surface du PCB, en fait ils sont toujours là mais ont été intégrés au CD-DSP lui-même (page 7 du SM de la 9002) :



Visiblement ils ne sont pas utilisés dans les appareils "standards" mais uniquement dans les Playstations. Pourquoi ? Mon hypothèse est en fait ils doivent servir pour gérer la vitesse 2x.


Liste des circuits intégrés




  • IC701 : Non installé
  • IC702 : Sony CXA1782BR = Ampli RF
  • IC703 : JRC NJM082B = Amplificateur opérationnel JFET double
  • IC704 : Rohm BA6397FP / BA6398FP = Ampli bridge-tied load (BTL) 4 canaux
  • IC705 : JRC NJM2904 = Amplificateur opérationnel double
  • IC706 : JRC NJM2100 = Amplificateur opérationnel double
  • IC707 : JRC NJM2903 = Amplificateur opérationnel double
  • IC708 : N'existe pas
  • IC709 : Non installé


Régler la mécanique / le bloc optique : Procédure



Les équipements




Les disques de test






Normalement, pour faire les réglages il faut utiliser des CD particuliers (de tests) que seules les stations techniques Sony possèdent. Le manuel de la 5500 fait état d'un disque appelé SCD-2700 (pièce J-6082-512-A). On peut supposer que ce qui se rapproche le plus de ce disque sont les jeux originaux Playstation, les disques noirs donc. Puisque ce sont les disques qui sont amenés à être lus nativement par la console quand vous l'achetez. Donc n'utilisez pas de CD-R pour faire vos réglages.

De plus, il est important d'utiliser un disque en très bon état et propre. Exit donc les CD de jeu pleins de rayures et de traces de doigts.

Le problème étant que tous les jeux PSX ne comportent pas de pistes de CD-Audio utilisable dans le lecteur de CD-Audio de la console, vous pouvez utiliser à la place un CD-Audio original (non rayé, non abimé).


Appareils de mesure




Il faut avoir sous la main un oscilloscope. Même un modèle ancestral analogique 20Mhz fera l'affaire. Pour plus d'aisance, utilisez un numérique (DSO). Vous pourrez vous en dégoter-un sur le bon coin pour pas cher, au pire faites-vous en prêter un pour une après-midi. Une sonde standard low-cost 40-60Mhz suffira amplement. Désolé mais faut mettre un peu les mains dans le cambouis quoi à un moment donné.



Pour les newbies : Prise en main d'un oscilloscope et Oscilloscope Hameg 303-6 2nde 2...

Si les réglages de votre console sont faux et que plus rien ne marche, un voltmètre (multimètre) vous sera d'une grande aide (mêm s'il est possible de le faire à l'oscilloscope. Vous en aurez besoin pour faire un réglage préliminaire du Focus BIAS. Même le plus basique à 15 euros fera l'affaire. Moi j'ai mieux mais ça ne sers à rien pour la PS1.




Les réglages en eux-mêmes




Il y a 4 réglages manuels dans une SCPH-1002, dans l'ordre de réglage (à faire) :

  • RV704 - Focus Bias : Règle la tension continue (DC) envoyée de manière constante dans les bobines liées au focus (mouvement haut et bas) de la lentille. Règle la hauteur par défaut de la lentille, et son éloignement par rapport au disque. SI on l'augmente on rapproche la lentille du disque (monte), si on là diminue on l'éloigne du disque (descend).
  • RV_LD - LD (Laser power) : Règle la tension envoyée à la diode laser pour générer le rayon laser (au travers le circuit retour APC).
  • RV701 - Focus Gain : Règle l'amplitude de la correction d'erreur du focus, c'est une tension alternative (AC) ajoutée ou soustraite à la tension DC de polarisation par défaut (présentée ci-dessus) en cas de fluctuation. On règle ici la force des bons de rattrapage que doit faire la lentille en cas de disque voilé. Si trop faible : la tension envoyée et la force induite sur la bobine sera trop faible, la bobine ne bougera pas assez pour assurer un asservisment correct et lire le disque. Si trop fort : la bobine va siffler en raison d’oscillations trop importantes compensées par des contre-oscillations à haute vitesse (fréquence). La lecture se fera très bien mais une usure prématurée de l'actuateur est à craindre sur le long terme. Le bon réglage résulte d'un compromis entre trop-fort et trop-faible.
  • RV702 - Push-Pull : Grosso-modo idem Tracking-Gain.


Il existe un autre potard de réglage RV705 que l'on peut voir ici sur une carte mère PU-7.Il est lié à la tension finale envoyée au moteur sled (force de déplacement) par l'IC704 . Sur carte mère PU-8 (1002), il n'est pas installé et bypassé par un strap.



Tous les réglages sont indépendants, c'est à dire qu'une fois qu'un est fait, pas le peine de revenir dessus une fois les suivants réalisés. Par contre ils doivent être fait dans un certain ordre, puisqu'il faut que le premier soit bon pour qu'on puisse régler le deuxième, etc... Normalement c'est réglé en 5 minutes (comme en usine).

Idem ces réglages ne peuvent être systématiquement identiques entre les consoles, puisqu'ils dépendent de l'état de la mécanique et aussi de la qualité de fabrication du KSM-440 de remplacement.


Les points de tests






Un point de test est tout simplement une pastille ronde conductrice à la surface du circuit imprimé via laquelle on peut facilement sonder/prélever un signal qu'on veut mesurer et/ou observer. Elles ont pour nom CLnnn ou SOLxxx. Voici ceux de la SCPH-1002 :

  • CL704=RF_O (Signal RF amplifié en sortie)
  • CL706=GND (Masse)
  • CL708=FEO (Focus Error Output)
  • CL709=TEO (Tracking Error Output)
  • CL710=VC (Voltage Center)
  • CL711=FEI (Focus Error Input)
  • CL751=P.P (Push-Pull)


Caché:

La révision -11




Maintenant on va jouer au jeu des 7 erreurs. La carte mère de la 1002 (la nommée PU-8) a connue quelques évolutions durant sa production. Il y a eu moult "révisions" = le dernier nombre de la référence. Sur les 4 consoles que je possède, j'ai 3 cartes mères avec une version différente, coup de bol.

Sérigraphie (blanche) incomplète, présente coté recto, mais rien au verso.





La révision -21




La révision bâtarde : la sérigraphie est bien présente coté recto, mais rien au verso.
Et encore, des fois c'est même carrément faux. Ici deux pastilles portent le même nom CL704 :





La révision -23




Alors là c'est carrément la débandade, même plus de sérigraphie nul part. Si ce n'est celle pour les fusibles.




Donc il en existe au moins trois, mais certain que les -12 et -22 existent.
C'est à cela qu'on voit que le design du PCB a été carrément bâclé au plus haut point. Voici un récapitulatif :




Les réglages





Conditions sur les réglages




  • 1 - Faire un nettoyage de lentille AVANT de procéder aux réglages.
  • 2 - La console doit être allumée (cela va de soit) pendant l'opération.
  • 3 - Utilisez un objet pour appuyer sur l'interrupteur S301 (DOOR) afin de simuler la fermeture du couvercle CD.
  • 4 - Les réglages doivent se faire en vitesse lente (1x), d'où l'utilisation de la fonction de lecteur de CD-Audio dans le menu.

  • 5 - Une manette est nécessaire pour naviguer dans le menu et lancer la lecture.
  • 6 - N'utilisez pas de tournevis en métal qui peuvent être capacitifs. Les tournevis de précision doivent être en céramique ou en plastique (réglage HF).
  • 7 - "RV_LD" désigne la résistance ajustable située sur la nappe du bloc optique.



Étape 1 - Remises à zéro




Quand on parle de remettre à zéro une résistance ajustable c'est tout simplement de mettre la vis (partie rotor) la tête tournée vers le coté où se situent les deux broches (du même coté) :




Procédure de remise à zéro :
  • Remettre à zéro les potentiomètres RV701 et RV702 (Pas RV704).


Note : La remise à zéro de RV_LD n'est pas conseillée sur un bloc neuf chinois. Sur un bloc Sony ancien, si vous ne savez plus où vous en êtes avec cet ajustement (tourné à l'aveugle) ajustez-le conformément à l'étape 5.


Vous devriez obtenir quelque chose comme ceci :




Étape 2 - RV704 - Réglage (préliminaire) du Focus Bias




La bêtise est de fixer cette valeur arbitrairement à 1.7V. On ne peut pas assigner une valeur fixe car cela dépend de la hauteur du palais spindle par rapport à la lentille, et tout le monde n'a pas peut être pas la même hauteur. De plus cela dépend de la qualité de fabrication des bobines et de la "lourdeur" de l'actuateur selon les diverses qualités de fabrications chinoises. Le Focus Bias se règle avec un l'oscilloscope en observant le signal RF afin d'être sûr. Par contre quand plus rien ne marche, on peut tenter de la fixer entre 1.5V et 1.7V pour au moins pour "démarrer" et faire accrocher le disque.


Procédure n°1 :
  • Allumez la console.
  • NE PAS METTRE DE DISQUE.
  • Connectez un multimètre (mV DC) entre CL708 (FEO) et la masse (GND), il est possible de prendre le blindage.
  • Ajustez RV704 (F.BIAS) jusqu'à obtenir une valeur de 1.60V
  • Éteignez la console.
  • Placer un CD-Audio.
  • Allumez la console.
  • Si le CD n'est pas reconnu alors retenter l'opération en réajustant RV704 (F.BIAS) jusqu'à trouver une valeur qui fonctionne entre 1.50V et 1.70V.



Pour ma part je l'aligne toujours sur VC (mais ça dépend des blocs, ne fonctionne pas avec les plus pourris) :


Procédure n°2 :
  • Allumez la console.
  • NE PAS METTRE DE DISQUE.
  • Connectez un multimètre (mV DC) entre CL708 (FEO) et CL710 (VC).
  • Ajustez RV704 (F.BIAS) jusqu'à obtenir 0.00V (FEO=VC).





Point d'étape, avant de continuer




Au final, vous vous apercevrez que les réglages de la PS1 ne sont pas si tatillons que certains veulent bien nous faire croire... et laissent une large plage de fonctionnement même si les trimmers ne sont pas à la bonne place. Si si ! A ce stade, avec les réglages "Push-Pull" et "Focus Gain" au milieu, n'importe quel jeu ORIGINAL devrait se lancer et les cinématiques doivent être fluides.

Si ce n'est pas le cas (CD déraille, FMV saccadée, disque qui s'emballe à haute vitesse ou s'arrête) avec ces réglages (faussement) "remis à zéro", cela signifie que les réglages ne sont pas en cause et que vous avez un problème autre part. J'insiste vraiment sur ce point, si vous avez un fonctionnement aléatoire, des fois ça fonctionne et puis cinq minutes après avec le même jeu ça ne marche plus. Plutôt que de tâtonner ces réglages pendant des heures, penchez-vous plus sérieusement sur un problème physique dans la mécanique du genre :

  • mécanique CD dans les choux :
    • bloc optique penché
    • bloc optique sale de l'intérieur (miroir 90° notamment)
    • pièce en plastique blanc du mécanisme de sled pas emboitée correctement
    • moteur spindle grippé
    • palais spindle voilé
    • palais spindlepas à la bonne hauteur
  • des potards trop triturés qui font mal contact sur la piste carbone (spray bombe contact)


La procédure originale issue du SM de la 550x ne prévoit pas le réglage en tant que tel du "Focus Bias" mais juste une vérification, puisque ce réglage est automatique sur cette version :




Étape 3 - RV704 - Réglage fin du Focus Bias




Il est décrit ici :




Procédure n°1 :
  • Connectez l'oscilloscope (couplage AC) entre RFO (CL704) et la masse (CL706 ou blindage).

  • Allumez la console.
  • Allez dans le lecteur de CD-Audio.
  • Placez un Jeu ou CD-Audio original.
  • Laissez la console lire la TOC.
  • Utilisez les touches R1 & L1 pour déplacer le bloc optique approximativement vers le centre du disque (choisir une plage vers le milieu du disque).
  • Lancez la lecture avec le bouton START.
  • Ajustez RV704 (F.BIAS) jusqu'à obtenir le signal RF le plus fort (hauteur) et net possible sur l'oscilloscope :






Étape 4 - RV_LD - Réglage de la puissance laser




Comme on l'a vu précédemment, le signal RF doit être de l'ordre de 0.95 à 1.35V crête-à-crête pour les SCPH-550x.


Procédure n°1 :
  • Connectez l'oscilloscope (couplage AC) entre RFO (CL704) et la masse (CL706).
  • Allumez la console.
  • Allez dans le lecteur de CD-Audio.
  • Placez un jeu Playstation quelconque.
  • Laissez la console lire la TOC.
  • Utilisez les touches R1 & L1 pour déplacer le bloc optique approximativement vers le centre du disque (choisir une plage vers le milieu du disque).
  • Lancez la lecture avec le bouton START.
  • Ajustez RV_LD afin d'obtenir une forme d'onde de 1.1V (+-0.1V) crête-à-crête.


D'après mes essais :

  • La valeur minimale pour un signal RF exploitable par la console est de 0.65V. Le maximum avant saturation est 1.35V.
  • Le signal peut fluctuer en hauteur si le disque mis en place est voilé. Utilisez un disque non voilé pour avoir un signal uniforme.
  • Un jeu original donnera un signal RF d'une plus grande amplitude qu'un CD-R (moins bonne réflectivité).



Note : Aucune autre méthode disponible. Ayant déjà vu des blocs retourner un diagramme de l’œil de 1V crête-a-crête avec 9mV, comme j'en ai vu d'autres à 12mV. On ne peut pas fixer N mV = RF de 1V de manière sûre. La diode laser n'est allumée que pendant quelques secondes au démarrage de la console. Utilisez le bouton RESET pour recommencer.


En raison d'une plus faible réflectivité des CD-R le signal RF se sera toujours affaiblit par rapport à un jeu original (avec le même réglage de puissance laser) :






Étape 5 - RV_LD - Relevé de la puissance laser





Procédure n°1 :
  • Connectez un multimètre entre la broche 10 de CN702 (LD) et la masse (CL706).
  • Tension de la diode laser pour donner un signal RF de 1V c-à-c :
    • ACM Sony Original : 9mV environ
    • ADM Sony Original n°1 : 9mV environ
    • ADM Sony Original n°2 : 15.3mV
    • AEM Sony Original : 15mV environ
    • BAM Sony Original : 11.4mv
    • BAM Chinois n°1 : 20mV environ
    • BAM Chinois n°2 : 15mV environ



A la vue des résultats très disparates selon les modèles des blocs, leur provenance et de plus en tenant compte de leur usure, difficile de définir une règle.



Étape 6 - RV701 - Réglage du Focus Gain




Idéalement pour faire ce réglage il nous faudrait la "'Jig Board" de Sony, ainsi qu'un appareil encore plus spécial que l'oscilloscope : le "servo analyser". Certains disent qu'il faudrait ajuster ce réglage afin qu'il ajoute 150mV de plus à la tension DC de base pour le Focus Bias. Donc si votre tension focus bias est à 1.82V, il faudrait ajuster ici pour trouver 1.97V. Malheureusement je n'ai jamais trouvé et compris d'où venait cette valeur qui me semble trop empirique. Je préfère m'en tenir à ce que dis Sony là-dessus :






Étape 7 - RV702 - Réglage du Push-Pull






Là aussi normalement il nous faudrait la "jig board" pour désactiver l'asservisment du tracking (TRK servo off) pour bien faire les choses. Ce que j'en ai conclu avec divers tests : il sert surtout au démarrage de la console pour bien déterminer le type de disque inséré (jeu original, jeu piraté / type de disque non géré, cd-audio) et ainsi vous présenter l'écran adéquat.



On dirait un espèce de Tracking-Gain un peu particulier mais qui sert qu'au démarrage de la console pour bien lire le code anti-piratage SCEE/SCEA/SCEI. Il propose une large plage de fonctionnement même s'il n'est pas correctement réglé :




Néanmoins, nous allons tous de même le régler sur la valeur préconisée par Sony que l'on peut trouver dans les manuels en ligne :


Procédure n°1 :
  • Connectez l'oscilloscope (couplage AC) entre TEO (CL751) et VC (CL710).
  • Placez le CD-Audio.
  • Allumez la console.
  • Laissez la console lire la TOC.
  • Utilisez les touches R1 & L1 pour déplacer le bloc optique approximativement vers le centre du disque (choisir une plage vers le milieu du disque).
  • Lancez la lecture avec le bouton START.
  • Ajustez RV702 afin d'obtenir une forme d'onde de 360mV crête-à-crête environ.



Procédure n°2 (méthode moche) :
  • Ajustez RV702 afin de l'orienter vers 2h00.




Symptômes & solutions rapides...






Problème : La lentille monte et descend mais le disque n'est jamais trouvé et ne tourne pas
Réponse : Appliquez la vérification de l'étape 5 (Laser trop faible). Si tout est OK alors focus BIAS (RV704) réglé trop nettement faible ou trop fort.

Problème : La lentille "claque" et le disque tourne par à-coups très brefs
Réponse : focus BIAS (RV704) trop faible ou trop fort.

Problème : Mon jeu PSX original est détecté comme un CD-Audio ou le jeu PSX original est détecté comme un backup (message "Insert disc")
Réponse : Vous avez foutu le potentiomètre RV702 n'importe comment... le repositionner entre 10h et 3h. Si vous avez une puce, elle peut mettre le souk.

Problème : le CD s'emballe lors des accélérations (passage vitesse 1X vers 2X)
Réponse : Penchez la console vers l'arrière (=levez-là devant) et ré-essayez. Si il y a du mieux : mécanique en défaut (moteur grippé).


Conclusion



Ce qu'il faut retenir c'est que la 1002 n'est pas très difficile à régler en soit, c'est juste qu'elle tolère mal une mécanique CD usée ou de mauvaise qualité. Celle d'origine sera certainement usée et il faudra la remplacer, sauf que la remplacer par un modèle chinois merdique peut, dans certains cas, ne pas améliorer les choses, en raison d'une qualité de fabrication déplorable. Oui on peut largement "sauver" une 1002 mais pas n'importe comment et pas avec n'importe quoi. La messe est dite !

Plus de lecture