Articles - Youtube

Retirer un strike sur Youtube

  |   2532  |  Poster commentaire  |  Youtube


En juillet dernier, j'ai pris un "strike" (= avertissement en français) de la part de Youtube comme quoi j'ai violé les règles de droit d'auteur, machin, truc, bidule, chouette... sur une de mes vidéos. Je suis averti par un mail. Sur le coup j'ai supprimé la vidéo concernée qui était le bêtisier de "Salut les Musclés" (Club Dorothée). C'est "ABGroup" (voir capture ci-dessous), à moins que ce se soit "AB Groupe" (avec un e) ou encore "Groupe AB" (évidemment ils écrivent ça de 36 façons histoire de rendre les choses bien compliquées) qui a réclamé auprès de Youtube.



Dans mon cas, pas de litige possible, c'était bien leur contenu, donc j'ai effacé la vidéo. En effet, au début de ma chaîne Youtube je postai des vidéos qui étaient des vieilles émissions issues de mes cassettes VHS que je numérisais. D'où mon nom d'utilisateur sur cette plate-forme : "vhsmemory" / "vhs memory". "vhs" pour le format du même nom Video Home System, et "memory" pour l'aspect mémoire/conservation.

J'avais uploadé des sketches de Bedos, Dany Boon, des emissions télé de Nagui, des Dance machine d'M6, etc... Pour être tranquille j'ai tout effacé mais il reste les conséquences de ce "strike" dont les effets seront levés le 08/01/2015, à savoir que vous êtes puni pour 6 mois. C'est à dire que certaines fonctionnalités de Youtube sont désactivées pour mon compte, et notamment celle qui permet de poster des vidéos longues, ce qui signifie le retour pour moi à la limite de 15 minutes maximales pour les vidéos mises en ligne.

Je ne m'en suis pas aperçu tout de suite, c'est à mon retour de vacances mi-août, lorsque j'ai uploadé une vidéo que je me suis rendu compte de la chose. La vidéo est refusée car trop longue ! Je regarde dans mon compte Youtube et en effet il était dégradé (plus en règle avec les droits d'auteur).

C'est pour cela que j'ai dû découper mes vidéos en tranches pendant un moment :



Bon, deux options possibles : soit je purge ma peine pour 6 mois, soit il faut que je contacte AbGroup ou "Groupe AB" ou "AB Groupe" (au choix) pour leur demander de retirer leur plainte auprès de YT, si encore ils acceptent, ce qui est nettement moins sûr, à voir...

C'est handicapant car je voulais poster plusieurs vidéos d'ici peu et je vais devoir les découper en plusieurs parties. Méa culpa, j'ai fauté.

Si encore le "Abbé Groope" m'aurait envoyé un mail pour me demander à retirer la vidéo, je l'aurais fait, mais non, ça préfère sanctionner direct ! On ne rigole pas avec le Groupe TF1 de toute façon. Il faut dire que ces sitcoms sont encore diffusées sur la chaîne AB1 = audience encore possible = thunes à se faire. Après prise de contact avec eux : visiblement c'est plus facile pour eux et ils sont obligés par Youtube de passer par le formulaire de réclamation. C'est la procédure. Finalement c'est là où j'ai eu un déclic, ce n'est pas plus mal comme ça. Cela a permis de rendre Youtube moins pollué par des vidéos d'abrutissement de la classe populaire via des sitcoms débiles, avec pour objectif final de rendre ce peuple encore plus "beauf" qu'il ne l'est.



Après avoir cogité, en fait je m'aperçois que je n'ai pas pris ce strike récemment par hasard, en effet cette vidéo je l'avais mise en ligne en 2010, cela faisait donc 4 ans qu'elle était sur le net sans que personne ne dise rien ! L'explication est la suivante : en fait AB est en train de monter une chaîne Youtube "Génération Club Do" officielle et ce depuis peu :





Ce strike arrive tout simplement car ils font du nettoyage, ils virent le contenu "illégitime" existant pour y installer leur chaîne.

Les 6 mois vont être bien trop longs ! Finalement, je me décide à contacter nos amis de AB Groupe afin de négocier. Le problème étant de les joindre. Car en fait sur leur site officiel abweb.com, il y a bien un lien "Nous contacter" tout en bas de la page et en tout petit. On atterrit sur un formulaire web en ASP, mais pas de numéro de téléphone ou d'adresse mail d'affiché. Ce genre de formulaire où l'on est sûr de ne pas recevoir de réponse. Finalement je tombe sur cette page. Le 01 49 22 20 01, est en fait celui du standard général du groupe.

Avant d'appeler, il faut préparer ce que l'on va dire et avoir de solides arguments, sans compter qu'il faut jouer un peu de la pleurniche dans ces cas là. Autant vous dire que s'attaquer à AB n'est pas chose facile dans la mesure où il s'agit d'une grosse boite de production, une holding avec des centaines d'employés ! C'est un peu David contre Goliath. Je demande à m'entretenir avec le service juridique. Je tombe sur une dame à qui j'expose mon problème, mais qui visiblement ne s'occupe pas de l'aspect "Internet" des choses. Elle me propose de lui envoyer un mail. Mais le coup de fil me semble positif, la personne était ouverte à la discussion.

Voici le mail envoyé le 25/08/2014 :

Citation:

Bonjour Madame,

Suite à notre conversation téléphonique de ce jour (25 août 2014) je vous expose ma demande par écrit :

Je suis le propriétaire de la chaîne youtube "vhsmemory". Ma chaîne a fait l'objet d'un avertissement suite à une revendication de votre part le 12 juillet 2014 concernant le contenu d'une vidéo mise en ligne. Cette vidéo avait été mise en ligne il y a de cela quelques années et concernait le bêtisier de Salut les Musclés du Club Dorothée.
Voici le lien vers la vidéo en question : https://www.youtube.com/watch?v=BwuPYA9D1dw

Vous constaterez qu'elle n'est pas simplement bloquée mais bel et bien supprimée (par mes soins) et qu'elle n'existe plus.
Aucune autre vidéo de ma chaîne n’enfreint les droits d'auteurs de votre société AB (et d'autres sociétés de production d'ailleurs). Vous pouvez le constater sur ma chaîne : https://www.youtube.com/user/vhsmemory

Le contenu de ma chaîne ayant fortement évolué depuis cette époque, les sanctions prisent actuellement par Youtube (d'une durée de 6 mois) s'avèrent contraignantes. Elles ne me permettent plus de continuer à publier de contenu original (en l’occurrence sur l'électronique).

Je reconnais ma faute et fait amende honorable pour ce faux-pas. Le message ayant été clairement reçu.

De bonne foi, par ce présent courriel, je vous demande de bien vouloir retirer votre plainte auprès de Youtube afin de lever cet avertissement et ma sanction. Il ne s'agit que pour vous de contacter Youtube par le biais d'un simple courriel. Cela ne vous prendra que quelques minutes.

Vous trouverez pour cela toutes les informations nécessaires sur cette page : https://support.google.com/youtube/answer/2807691?hl=fr

------------------------------------

Si vous ne possédez pas de compte YouTube et que vous souhaitez retirer une réclamation pour atteinte aux droits d'auteur, veillez à nous envoyer les informations suivantes :

Une déclaration de rétractation (telle que "Par la présente, je retire ma réclamation pour atteinte aux droits d'auteur")
L'URL complète de la vidéo en question (au format http://www.youtube.com/watch?v=xxxxxxxxx)
Votre signature électronique (la saisie de votre nom légal complet suffit)

Veuillez envoyer votre demande de retrait à [email protected] à l'aide de la même adresse e-mail que celle utilisée à l'origine pour l'envoi de votre réclamation pour atteinte aux droits d'auteur. Si l'adresse e-mail est différente, nous ne serons peut-être pas en mesure de traiter votre demande de retrait.

------------------------------------
Je vous remercie par avance de bien vouloir accéder favorablement à ma demande.

Salutations respectueuses,

M. DUPRE Jonathan
http://jonathan.dupre.free.fr


Évidemment, il faut un peu baisser son froc, de toute façon vous n'avez pas le choix !

Au bout d'une semaine toujours pas de réponse, je rappelle (le 01 ou 02/09/2014) et redemande à parler à la personne que j'avais déjà eu. Grosso-modo elle a été sensible à ma "plaidoirie" et a transmis "le dossier" à son collègue du pôle multimédia (Mickaël Frison) chez AB. Bon OK j'attends encore.

Le 23/09/2014, voyant que mon compte Youtube n'était pas pleinement rétabli, je rappelle au standard et demande M. Frison directement. Je tombe sur un gars sympa qui visiblement était au courant mais il me dit qu'il a déjà envoyé un mail à Youtube. Le gars est franchement sympa. D'après ce que j'ai compris : le gars s'y connait bien et connait les termes techniques, cela ne me surprend guère lorsqu'on voit son compte LinkedIn ou DoYouBuzz. De plus, j'apprends que je ne suis pas le seul à l'appeler pour demander de lever les sanctions de Youtube. Tiens il y en a des aussi culottés que moi !? :lol Et il envoi volontiers le mail sur simple demande. Ces sanctions ont plus l'air de les embêter qu'autre chose. Car le seul retrait de la vidéo leur suffit. Ils n'ont pas envie de bloquer les comptes des petites gens comme moi. Peur de passer pour des gros méchants ? Peut-être.

Il renvoi donc un mail à Youtube ([email protected]) qu'il tape alors que je suis encore en ligne avec lui, bref ma demande est faite sur le champ. Whaou ! Comme quoi on peut tomber sur des gens sympa. Un grand merci à lui.

Deux jours plus tard, le 25/09/2014 mon compte Youtube récupère toutes ses fonctionnalités. Entre temps j'ai renommé ma chaîne.

ATTENTION, Youtube ne vous prévient pas lorsque tout est rétabli. Vous ne serez pas informé par mail ! C'est à vous d'aller voir sur votre interface.



J'ai eu de la chance que M. Frison travaille en interne à AB. AB aurait très bien pu externaliser/sous-traiter ses activités Web à une société spécialisée. Ce qui aurait compliqué les choses car dans ce cas il y a un interlocuteur en plus.

Il est aussi le créateur/webmaster du site (mémoire universitaire) uneidole.fr, sur lequel il indique que son site n'a aucun lien avec AB ou JLA (Jean-Luc Azoulay) Productions. Pourtant le contenu semble plus qu'exclusif et je l'ai bien contacté en faisant le numéro du standard d'AB. Il a dû se faire embaucher chez eux après la création de ce site en 2012.



Information intéressante que j'ai pu glaner : visiblement M6 serait-en train de faire la même chose. Faites gaffe !



Mes conseils :

  • Soyez "diplomate".
  • Restez courtois.
  • Ne soyez pas trop pressé.
  • Contactez le pôle multimédia directement, passer par le service juridique ne sert à rien.


Bonne chance à vous !